HAÏM EMMANUELLE (1962- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Elles ne sont pas légion ces femmes qui ont pu s'imposer à la tête des orchestres, une fonction qui semblait de toute éternité réservée aux hommes. Certaines pourtant se lancent, avec des mérites évidents, dans une carrière qui se conjugue peu au féminin : citons Marin Alsop, Elizabeth Askren, Claire Gibault, Ariane Matiakh, Debora Waldman ou Simone Young. Quelques rares élues parviennent à une relative célébrité : Laurence Equilbey (par ailleurs chef du chœur Accentus), Susanna Mälkki (directrice de l'Ensemble InterContemporain), Nathalie Stuzmann (contralto reconnue mais aussi créatrice de son propre ensemble, Orfeo 55) et l'attachante personnalité d'Emmanuelle Haïm.

Emmanuelle Haïm

Emmanuelle Haïm

Photographie

Spécialisée dans le répertoire baroque, la claveciniste française Emmanuelle Haïm s'est aussi fait connaître comme chef d'orchestre. 

Crédits : S. Fowler/ VIRGIN Classics

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « HAÏM EMMANUELLE (1962- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuelle-haim/