EQUILBEY LAURENCE (1962- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Du chœur a cappella à l’orchestre symphonique et lyrique, du répertoire baroque à la musique électronique, la chef d’orchestre et directrice musicale Laurence Equilbey a conquis en une vingtaine d’années sa place dans le paysage musical européen, avec une maestria artistique qui n’a d’égal que son esprit d’entreprise.

Laurence Equilbey

Photographie : Laurence Equilbey

Photographie

La chef de chœur Laurence Equilbey, connue pour son travail à la tête de l'ensemble Accentus, est aussi une des rares femmes à avoir pu s'imposer comme chef d'orchestre. 

Crédits : J. Jocif/ Avec l'aimable autorisation de la Salle Pleyel, Paris

Afficher

L’éducation musicale de Laurence Equilbey, née à Paris le 6 mars 1962, commence à Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) par le chant dans la chorale locale, au côté de ses parents. De retour en France en 1970, elle s’initie au piano, à la flûte traversière et à la guitare, tout en poursuivant le chant dans la maîtrise de la maison d’éducation de la Légion d’honneur de Saint-Germain-en-Laye. Elle entreprend des études de musicologie à la Sorbonne et d’analyse musicale, auprès de Betsy Jolas, au Conservatoire national supérieur de Paris, puis elle rejoint à Vienne, en 1986, le chœur de chambre Arnold Schönberg. Une première rencontre décisive a lieu avec Nikolaus Harnoncourt dont elle suit les master classes. Elle apprend la direction d’orchestre auprès de Jorma Panula – le mentor d’Esa-Pekka Salonen et de Jukka-Pekka Saraste à l’Académie Sibelius d’Helsinki – et à Londres chez Denise Ham et Colin Metters, deux autres pédagogues réputés. Deuxième rencontre déterminante, en 1990, celle d’Eric Ericson, le fondateur du légendaire Chœur de la Radio suédoise.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Marcel WEISS, « EQUILBEY LAURENCE (1962- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/laurence-equilbey/