CALVÉ EMMA (1858-1942)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La soprano française Emma Calvé, née le 15 août 1858 à Decazeville, dans l'Aveyron, est célèbre pour ses interprétations du rôle-titre de Carmen de Bizet.

Emma Calvé (de son vrai nom Rosa-Noémie Calvet de Roquer) passe sa plus tendre enfance en Espagne. Elle étudie le chant avec Jules Puget, Rosina Laborde et, surtout, avec la mezzo-soprano allemande Mathilde Marchesi, l'une des professeurs de chant les plus influentes de son époque, qui l'initie aux arcanes du bel canto. Actrice de talent, elle se forme en observant longuement les prestations d'Eleonora Duse, future créatrice du rôle de Santuzza dans Cavalleria rusticana de Pietro Mascagni, en 1890. Après ses débuts sur scène, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, le 23 septembre 1881, où elle incarne Marguerite dans Faust de Charles Gounod, elle accède à la célébrité pour ses interprétations de Santuzza dans Cavalleria rusticana (qu'elle crée en France en 1892) et d'Ophélie dans Hamlet d'Ambroise Thomas. Le 31 octobre 1891, au Teatro Costanzi de Rome, elle participe à la création de L'Amico Fritz de Mascagni, au côté de Fernando de Lucia (Fritz Kobus). Son interprétation de Carmen, remarquable par son réalisme dramatique, sera longtemps considérée comme la référence à suivre. À l'Opéra-Comique de Paris, elle a participé à la création de Sapho de Jules Massenet (rôle-titre, 1897) et de La Carmélite de Reynaldo Hahn (rôle-titre, 1902). En 1925, Emma Calvé se retire de la scène lyrique pour se consacrer à l'enseignement. Elle publie son autobiographie, Sous tous les ciels j'ai chanté, en 1940. Emma Calvé meurt le 6 janvier 1942, à Millau, dans l'Aveyron.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« CALVÉ EMMA - (1858-1942) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emma-calve/