DICKINSON EMILY (1830-1886)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il a fallu attendre 1955 et la grande édition variorum de ses poèmes pour lire enfin l'œuvre de la poétesse américaine Emily Dickinson dans un texte sûr. Elle n'avait publié de son vivant que cinq poèmes qui passèrent inaperçus. Quatre ans après sa disparition, des amis et des parents rassemblèrent quelques centaines d'autres poèmes dont la transcription était loin d'être exacte. L'édition de Thomas H. Johnson (les poèmes en 1955 et les lettres en 1958) permet aujourd'hui de mesurer la stature de celle qu'on s'accorde à classer parmi les plus grands auteurs américains du xixe siècle. Son œuvre est inégale, difficile, intensément personnelle, mais aussi parcourue d'éclairs de beauté. Sans rien devoir de très reconnaissable à aucun maître, elle se situe entre la tradition romantique américaine et la tradition calviniste de la Nouvelle-Angleterre.

Sources de l'inspiration

L'histoire d'Emily Dickinson est la chronique sans relief d'une célibataire provinciale dont toute la vie s'est déroulée à Amherst (Massachusetts) ; nul incident notable ne la signale. Fille d'un avoué, élevée dans la religion congrégationaliste, la poétesse fait des études bourgeoises à Amherst College, puis à Mount Holyoke Seminary ; avant la trentaine, elle se cloître chez son père et vit en recluse excentrique, vêtue de blanc, soignant son personnage et ses apparitions, écrivant des poèmes qu'elle montre à quelques intimes, puis qu'elle dissimule dans un coffre. Peu de gens en connaîtront l'existence : sa sœur et sa belle-sœur, le critique T. W. Higginson et l'écrivain Helen H. Jackson, qui seront ses confidents littéraires.

Dès l'adolescence, Emily Dickinson fait preuve d'un esprit alerte et spirituel, d'un style pittoresque et mordant qui jongle volontiers avec les mots et expérimente avec le langage. Certains biographes ont fait cas d'une passion platonique que la poétesse aurait nourrie pour un pasteur marié, Charles Wadsworth, et qui aurait contribué à son inspiration ; les critiques plus récents tendent à minimiser l'incident et à souligner, en revanche, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, professeur d'américain à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification


Autres références

«  DICKINSON EMILY (1830-1886)  » est également traité dans :

UNE ÂME EN INCANDESCENCE (E. Dickinson)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 1 247 mots

Emily Dickinson fait partie de ces grands noms qui, avec Poe, Emerson, Thoreau, Hawthorne, Melville ou Whitman, marquent un tournant dans la littérature américaine. Si elle est parvenue si difficilement jusqu'à nous, l'histoire de l'œuvre, indissociable de celle de son auteur, n'y est pas pour rien. Recluse dans la demeure familiale d'Amherst (Massachusetts), n'ayant commerce qu'avec de très rares […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-ame-en-incandescence/#i_9768

HORN RONI (1955- )

  • Écrit par 
  • Noël BOURCIER
  •  • 1 003 mots
  •  • 1 média

Roni Horn est une artiste américaine qui utilise la sculpture, le dessin, la photographie, l'installation et le livre. Depuis ses premières œuvres datées des années 1970, elle développe une réflexion sur la vision, l'espace de la représentation, l'identité et la mémoire. Les paysages islandais cristallisent sa perception d'un monde en perpétuelle mutation. Séries de photographies presque identiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roni-horn/#i_9768

POÈMES, Emily Dickinson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Claude-Henry du BORD
  •  • 850 mots

Contemporaine des écrivains américains Poe, Melville, Hawthorne et Whitman, Emily Dickinson est née en Nouvelle-Angleterre (États-Unis) en 1830, dans un milieu pétri de culture puritaine. Totalement inconnue de son vivant, elle ne réussit à publier que cinq poèmes, dans de petits journaux et souvent sans nom d'auteur. L'œuvre de cette « âme en incandescence » regroupe pourtant 1 775 poèmes dont la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poemes-emily-dickinson/#i_9768

Pour citer l’article

Guy Jean FORGUE, « DICKINSON EMILY - (1830-1886) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emily-dickinson/