HORN RONI (1955- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roni Horn est une artiste américaine qui utilise la sculpture, le dessin, la photographie, l'installation et le livre. Depuis ses premières œuvres datées des années 1970, elle développe une réflexion sur la vision, l'espace de la représentation, l'identité et la mémoire. Les paysages islandais cristallisent sa perception d'un monde en perpétuelle mutation. Séries de photographies presque identiques, imposants blocs de verre cubiques, miroirs d'eau, dessins architectoniques : les expositions de Roni Horn placent le spectateur devant un dispositif minimaliste. À travers différentes formes souvent répétitives, l'artiste nous propose une archéologie du regard.

Doubt by Water, R. Horn

Doubt by Water, R. Horn

Photographie

Roni Horn, Doubt by Water, 2003-2004. Dix-neuf photographies à deux faces de 41,9 cm × 55,9 cm chacune et présentées sur des supports en aluminium de 179 cm de hauteur. Cette série de portraits d'un même jeune homme montre au verso de chaque image la représentation d'un oiseau ou d'un... 

Crédits : B. Jacobson/ Courtesy Matthew Marks Gallery

Afficher

Née en 1955 à New York, Roni Horn fait ses études au Rhode Island School of Design (1972-1975), puis à l'université Yale (1976-1978). L'une de ses premières installations présente le cheminement de fourmis dans une coupe verticale de terre. L'artiste est ici à l'origine d'un dispositif aléatoire dont elle ne maîtrise pas l'évolution : les fourmis font le tableau à chaque instant. Seul le spectateur se souviendra de ce qu'il a vu et ressenti le temps de sa visite. Véritable tableau vivant, Ant Farm (1974-1975) refuse de figer l'œuvre dans une forme définitive. Une constante que l'on retrouve dans This is Me, This is You (48 photographies de sa nièce dans différentes postures, 1999-2000) ou Cabinet of (36 portraits évanescents d'un clown, 2001). La fluidité de l'eau lui fournit une matière réfléchissante qui change au gré de l'environnement. Dans Still Water (The River Thames, for exemple) en 1999, Roni Horn présente quinze photographies du fleuve en relation avec Londres. Symboliquement, l'eau incarne le cycle de la vie et le réceptacle de la mémoire. Dans la petite ville de Stykkishólmur, Roni Horn a créé un centre d'archives qui conserve vingt-quatre eaux provenant de sources glaciaires, recueillies à travers l'Islande.

À la fin des années 1980, l'artiste rend hommage à la poétesse Emily Dickinson (1830-1886) qui vécut da [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : graphiste, photographe, enseignant en histoire de la photographie, diplômé de l'École nationale de la photographie, Arles

Classification

Pour citer l’article

Noël BOURCIER, « HORN RONI (1955- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roni-horn/