CLAUS ÉMILE (1849-1924)

Peintre flamand de tradition impressionniste, spécialisé dans l'interprétation du paysage plat, humide et vaporeux que traverse la Lys en Flandre occidentale (La Grève ensoleillée, musées royaux des Beaut-Arts, Bruxelles). Émile Claus s'établit en 1888 à Deurle, dans une villa bourgeoise à l'enseigne Zonneschijn (Clair Soleil) : indicatif d'un programme mûri quelques années plus tôt durant le séjour parisien au cours duquel il s'était lié d'amitié avec Le Sidaner et avait longuement interrogé l'écriture, le code chromatique, la technique illusionniste de Claude Monet. Ainsi, la parade moderniste du luminisme, que Claus est réputé avoir animé en Flandre, donnera en cette fin de siècle, et pour un temps, un air d'avant-gardisme à une tendance fondamentalement bourgeoise et passéiste.

Sur le chemin de l'école, E. Claus

Sur le chemin de l'école, E. Claus

photographie

Emile CLAUS, Sur le chemin de l'école, huile sur toile. Collection particulière. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

—  Robert L. DELEVOY

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : directeur de l'École nationale supérieure d'architecture et des arts visuels, Bruxelles

Classification

Pour citer l’article

Robert L. DELEVOY, « CLAUS ÉMILE - (1849-1924) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-claus/