LASKER-SCHÜLER ELSE (1869-1945)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète lyrique et écrivain de langue allemande Else Lasker-Schüler est nièce de rabbin et fille d'architecte ; elle quitte son milieu pour vivre à Berlin une vie bohème parmi les écrivains de la capitale. Liée d'amitié avec Karl Kraus et le peintre Franz Marc (qui appartient au Blaue Reiter), elle distribue à tous ses amis des surnoms : Karl Kraus, le Pape ; Gottfried Benn, le Barbare ; Werfel, le Prince de Prague ; elle se désigne elle-même « Youssouf, prince de la Thèbes d'Égypte ». En 1902, elle publie son premier recueil de poèmes, Styx. Un drame, Die Wupper (1909), exprime la tragédie des hommes dans une ville industrielle de la vallée de la Wupper. Scènes naturalistes et visionnaires alternent. Trois vauriens forment une sorte de chœur symbolisant l'humanité dans l'attente d'une problématique rédemption. Dans les Ballades hébraïques (Hebraïche Balladen, 1913), le poète évoque à la fois les grands noms de la Bible et ses propres aventures sentimentales. Déjà, dans le poème Mon Peuple (Mein Volk, 1911), elle chantait son amour pour le peuple juif. Elle illustre elle-même de lithographies un recueil de récits, Thèbes. En 1932, elle obtient le prix Kleist, mais, dès 1933, son œuvre est frappée d'interdit. Else Lasker-Schüler choisit l'exil en Suisse puis en Palestine (1934). Sa pièce de théâtre, Arthur Aronymus et ses aïeux (1932), sera jouée à Zurich en 1936. Écrivain, elle collabore à de nombreuses revues d'opposition, telles Aktion ou Der Sturm. L'ensemble de l'œuvre est marqué par une nette évolution : d'abord très proche de l'expressionnisme, elle devient mystique tout en continuant d'exprimer une dénonciation passionnée du chaos sans âme que représente pour l'auteur le monde industriel. Ses dernières poésies lyriques sont toutes en demi-teintes, pleines de sensibilité et de mélancolie, tel Mon Piano bleu (Mein Blaues Klavier, 1943) :

     J'ai chez moi un piano bleu

    Et ne sais pas mes notes

    Il est à l'ombre près de la cave

    Depuis que l'univers a sombré...

—  Marie-Claude DESHAYES

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Claude DESHAYES, « LASKER-SCHÜLER ELSE - (1869-1945) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/else-lasker-schuler/