JACOBITE ÉGLISE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis la fin du viiie siècle, on appelle souvent jacobites les membres de l'Église monophysite syrienne occidentale, parce qu'elle doit la constitution de son épiscopat à Jacques Baradée (500 env.-578). À l'instigation de l'impératrice Théodora, qui penchait vers le monophysisme, ce moine fut ordonné évêque pour les tribus ghassānides, Arabes passés au service de l'Empire byzantin sur les frontières sassanides. Loin de confiner son ministère à ces tribus, dont le monophysisme était toléré, il entreprit de doter ses coreligionnaires de Syrie, d'Asie Mineure, d'Arménie et d'Égypte des cadres hiérarchiques qui leur faisaient défaut. Grâce à ses déguisements (de là vient son surnom de Baradée, « couvert de haillons »), il échappa constamment aux poursuites de la police impériale. À sa mort, il laissait deux patriarches, vingt-sept évêques et dix mille prêtres, dit-on. Sans lui, l'Église syrienne occidentale n'aurait probablement pas pu se constituer en Église indépendante. L'Église copte lui doit également la reconstitution de son épiscopat ; aussi reçoit-elle quelquefois le nom de jacobite, par extension. Mais ni l'une ni l'autre de ces Églises n'accepte de se désigner ainsi.

—  Hervé LEGRAND

Écrit par :

Classification


Autres références

«  JACOBITE ÉGLISE  » est également traité dans :

ORIENT ÉGLISES CHRÉTIENNES D'

  • Écrit par 
  • Irénée-Henri DALMAIS, 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 6 564 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du modèle impérial aux autocéphalies »  : […] L'histoire, au cours des temps, a elle-même bouleversé la géographie dans le cadre de laquelle s'étaient au départ constituées les communautés chrétiennes avec un évêque par cité, puis une organisation modelée sur celle de l'administration impériale dans les limites des provinces autour du chef-lieu (métropole) et selon les ensembles plus vastes établis par Dioclétien (384) sous le nom de diocèses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglises-chretiennes-d-orient/#i_50268

SYRIENNE OCCIDENTALE ÉGLISE

  • Écrit par 
  • Hervé LEGRAND
  •  • 414 mots

Se nommant elle-même Église syrienne orthodoxe, l'Église syrienne occidentale est souvent appelée jacobite, ou encore monophysite, par les catholiques et les orthodoxes, soucieux d'exprimer qu'elle rejette les formulations christologiques du concile de Chalcédoine (451), au moins dans leur lettre. Il lui fallut un siècle pour se constituer, sur cette base, en Église indépendante et structurée : sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-syrienne-occidentale/#i_50268

Pour citer l’article

Hervé LEGRAND, « JACOBITE ÉGLISE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/eglise-jacobite/