ÉCRIT ET ORAL (linguistique)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si l'origine du langage et donc des langues remonte à la nuit des temps, on peut raisonnablement postuler que, il y a 100 000 ans, Homo sapiens sapiens parlait déjà un langage parfaitement organisé. La naissance de l'écriture, quant à elle, remonte à environ 5 000 ans (chez les Sumériens et les Égyptiens). Le fossé entre ces deux ordres de datation suffit à révéler le caractère fondamentalement oral des langues. Ce que confirme l'existence de très nombreuses langues dites « à tradition orale », c'est-à-dire sans forme écrite : de nos jours encore, la majorité des êtres humains parlent sans savoir écrire. Par ailleurs, il n'est pas inutile de rappeler que le jeune enfant apprend à parler avant d'apprendre à écrire (la lecture double la parole, jamais l'inverse).

Ce caractère vocal du langage tend parfois à être oublié, en particulier dans les pays d'anciennes civilisations où, depuis plusieurs millénaires, on recourt souvent à des signes écrits (correspondant aux signes vocaux), pour conserver de façon durable un contenu. D'où le prestige accordé à la chose écrite, et le nom de « littérature » (de littera, « lettre ») donné aux œuvres considérées comme fondement de la culture.

Pour sa part, la tradition linguistique a toujours insisté sur le caractère vocal du langage. Au xixe siècle, c'est l'évolution phonétique qui a été désignée comme moteur des changements diachroniques. Pour Ferdinand de Saussure, au début du xxe siècle, la face « signifiant » du signe linguistique (par opposition à la face « signifié ») est bien une « image acoustique ». À sa suite, la tradition structuraliste insistera sur le fait que « les signes du langage humain sont en priorité vocaux » (André Martinet, Éléments de linguistique générale, 1960). D'où une méthodologie de description des langues commençant toujours par l'étape de la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Pour citer l’article

Catherine FUCHS, « ÉCRIT ET ORAL (linguistique) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrit-et-oral/