DESTRUCTION DE LA GRANDE-MORAVIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'empire morave s'étend, au ixe siècle, sur une grande partie de l'Europe centrale (actuelles République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Pologne du Sud). Bien que christianisé par Cyrille et Méthode dans les années 860, ce royaume slave est la proie des appétits des Francs de l'Est qui profitent des dissensions entre les héritiers du roi Svatopluk. Les Slaves de Bohème, Sorabes puis Tchèques (en 895) se reconnaissent vassaux des Francs. Le nouveau roi morave, Mojimir II, tente de rétablir la situation en se rapprochant du pape, mais les Francs font appel aux nomades magyars. En 906, ceux-ci battent et tuent Mojimir, avant de détruire intégralement sa capitale. Le royaume de Grande-Moravie disparaît d'un coup. La plus grande partie passe sous l'autorité de la nouvelle puissance hongroise qui, sous la dynastie Arpad, domine les plaines de l'Europe centrale et lance de multiples raids en Occident, avant d'être écrasée par Otton Ier au Lechfeld, en 955.

Svatopluk

Svatopluk

photographie

Svatopluk (830 env.-894), prince, puis roi (869 env.-894) de Grande-Moravie. Gravure sur cuivre, non datée, d'après Karel Škréta (1610-1674). 

Crédits : AKG

Afficher

—  Vincent GOURDON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Vincent GOURDON, « DESTRUCTION DE LA GRANDE-MORAVIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/destruction-de-la-grande-moravie/