VICTOR III DÉSIDÉRIUS (1027-1087), pape (1086-1087)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

en 1027 à Bénévent, dans la principauté italienne du même nom, Dauferius est fils du prince lombard Landolf V de Bénévent (1014-1033). Il entre au monastère bénédictin du Mont-Cassin sous le nom de Desiderius. Il en devient abbé en 1058, à la place du pape Étienne IX (1057-1058), et porte l'abbaye au faîte de son rayonnement. Il y promeut la copie de manuscrits et l'enluminure, fonde une importante école de mosaïques et en transforme radicalement la physionomie, dans une entreprise qui fait date dans l'histoire de l'architecture italienne. En 1059, Desiderius est nommé cardinal-prêtre par le pape Nicolas II (980 env.-1061, pape 1059-1061), qui l'envoie comme vicaire dans le sud de l'Italie, où il négocie la paix entre les Normands et la papauté.

Favori des cardinaux et de son prédécesseur Grégoire VII, Desiderius est élu pape mais refuse ce sacerdoce. L'année 1085 s'écoule sans nouvelles élections. Le 24 mai 1086, les cardinaux l'élisent pape contre son gré, sous le nom de Victor III. Mais, avant même son intronisation achevée, les partisans de l'empereur germanique Henri IV, qui a fait élire en 1080 l'antipape Clément III (1023-1100, antipape 1080-1100), l'éloignent de Rome. Victor se retire au Mont-Cassin.

En mars 1087, il convoque un synode à Capoue et recouvre l'autorité pontificale. Il est finalement intronisé à Saint-Pierre de Rome le 9 mai 1087, mais le soutien impérial acquis à Clément III l'empêche de se maintenir dans la ville plus de quelques semaines. Victor III envoie à Tunis une armée qui défait les Sarrasins et les oblige à verser un tribut à Rome. En août 1087, il tient à Bénévent un synode où il excommunie Clément, bannit Hugues de Die, archevêque de Lyon, et Richard, abbé de Saint-Victor de Marseille, reconnus coupables de schisme. Il y condamne en outre l'investiture d'évêques par les pouvoirs temporels. Tombé malade lors du synode, Victor regagne le Mont-Cassin, où il meurt le 16 septembre 1087. Il sera béatifié le 23 juillet 1887.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  VICTOR III DÉSIDÉRIUS (1027-1087), pape (1086-1087)  » est également traité dans :

MONT-CASSIN ABBAYE DU

  • Écrit par 
  • Élisabeth ZADORA
  •  • 408 mots

Érigé sur les bords du Rapido, au sommet d'une montagne de l'Italie méridionale qui lui a laissé son nom, le monastère du Mont-Cassin fut fondé, en 529, par saint Benoît . Entièrement détruit, en 1944, par les bombardements, il est aujourd'hui reconstruit. En 578, les moines bénédictins, chassés par les Lombards, désertèrent le monastère pendant pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-du-mont-cassin/#i_12925

Pour citer l’article

« VICTOR III DÉSIDÉRIUS (1027-1087) - , pape (1086-1087) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/desiderius-victor-iii/