DERMOPTÈRES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ordre de mammifères placentaires qui n'est représenté que par un seul genre : le galéopithèque, vivant dans les régions tropicales de l'Asie orientale. On connaît des formes fossiles depuis le début du Cénozoïque, c'est-à-dire depuis une époque où les placentaires en général commençaient à se différencier de leurs ancêtres mésozoïques.

Le galéopithèque présente deux particularités biologiques. La première est le mimétisme : sa fourrure change de couleur en fonction de celle de l'écorce de l'arbre sur lequel il est perché (et où il dort accroché aux branches). La seconde est liée à la présence d'une structure anatomique spéciale : le patagium. C'est une membrane (recouverte de fourrure) qui s'insère de chaque côté de l'animal, le long de ses flancs, entre les pattes antérieures et postérieures. L'animal utilise cette sorte de « parachute » pour sauter de branche en branche.

—  Pierre CLAIRAMBAULT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DERMOPTÈRES  » est également traité dans :

MAMMIFÈRES

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIRAMBAULT, 
  • Robert MANARANCHE, 
  • Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, 
  • Michel TRANIER
  •  • 10 776 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre «  Les Placentaires »  : […] Les Placentaires, ou Euthériens, constituent le groupe frère des Marsupiaux ou Métathériens (cf.  marsupiaux ). Ils se différencient de ces derniers par un ensemble conséquent de synapomorphies concernant le trophoblaste, la présence d'un placenta chorio-allantoïdien pourvu de villosités, une gestation intra-utérine prolongée, des uretères latéraux par rapport aux élémen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mammiferes/#i_42152

VOL ANIMAL

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 8 251 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Autres Vertébrés volants »  : […] Parmi les Poissons cartilagineux, ou Chondrichthyens, les énormes raies Manta sont capables d'effectuer des sauts hors de l'eau, mais on ne peut qualifier de vol ces incursions très limitées dans le milieu aérien. Chez les Téléostéens, les poissons volants les plus connus sont les Exocets qui planent au moyen de leurs grandes nageoires pectorales . L'élan nécessaire à l'envol est fourni par la mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vol-animal/#i_42152

Pour citer l’article

Pierre CLAIRAMBAULT, « DERMOPTÈRES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/dermopteres/