Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BELL DANIEL (1919-2011)

Sociologue américain, Daniel Bell a cherché à réduire les contradictions inhérentes aux sociétés capitalistes. Né le 10 mai 1919 à New York, il étudie au City College de sa ville natale, dont il sort avec une licence de science en 1939. Il travaille ensuite comme journaliste pendant plus de vingt ans. Rédacteur en chef de The New Leader (1941-1945) et rédacteur pour Fortune (1948-1958), il écrit un grand nombre d'articles sur divers sujets de société. Après avoir dirigé à Paris le programme du Congrès pour la liberté de la culture en 1956-1957, il reçoit son doctorat à l'université Columbia (1960). Il y enseigne la sociologie de 1959 à 1969, année où il accepte un poste équivalent à Harvard.

Les écrits de Bell témoignent de son intérêt pour les institutions politiques et économiques ainsi que de la manière dont elles façonnent les individus. Parmi ses ouvrages, citons Marxian Socialism in the United States (1952), The End of Ideology : On the Exhaustion of Political Ideas in the 1950s (1960, La Fin de l'idéologie), The Radical Right (1963) et The Reforming of General Education (1966). Daniel Bell tente de définir la relation entre la science, les technologies et le capitalisme au sein de la société dans The Coming of Post-Industrial Society (1973, Vers la société post-industrielle) et The Cultural Contradictions of Capitalism (1976, Les Contradictions culturelles du capitalisme). Il décrit par ailleurs sa vision du non-conformisme qui règne dans la société contemporaine dans The Winding Passage (1980).

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • MÉDIAS - Sociologie des médias

    • Écrit par Jacques GERSTLÉ
    • 7 346 mots
    ...imprimerie jusqu'au milieu du xviie siècle, le premier âge industriel jusqu'au milieu du xixe siècle et l'âge des mass media. Pour Daniel Bell, quatre révolutions permettent de comprendre l'éclosion de la société post-industrielle : le langage, l'écriture, l'imprimerie...
  • SERVICES ÉCONOMIE DE

    • Écrit par Jean-Charles ASSELAIN
    • 12 751 mots
    En 1969, Alain Touraine analysait les mutations sociales propres à La Société postindustrielle. Quatre ans plus tard, Daniel Bell (The Coming of Post-Industrial Society. A Venture in Social Forecasting, 1973) associait étroitement la société postindustrielle à l'économie de services en voie d'émergence...
  • SOCIÉTÉ DE MASSE

    • Écrit par Pierre BIRNBAUM
    • 3 717 mots
    ...caricature trop pessimiste de la société de masse, mais que, de plus, cette dernière représenterait la société la plus parfaite connue historiquement. Pour Daniel Bell ou Edward Shils, c'est en effet dans la société de masse contemporaine que l'homme développerait au mieux sa personnalité : il y trouverait...