DALTONISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Conséquences pratiques du daltonisme

Le daltonisme est une anomalie importante en raison de sa fréquence, et il est indispensable de le dépister afin de proposer une orientation professionnelle convenable aux personnes en fonction de l'exigence du travail en matière de couleurs et de la vision des sujets.

L'exigence de couleurs peut être une exigence de conformité à un modèle préalable qui, dans de nombreuses industries du secteur secondaire, n'autorise qu'une tolérance étroite des écarts : électrotechnique (électronique), chimie (pharmacie, cosmétiques), matériaux souples (textiles, cuirs), bois et papiers, traitements de surface (carrosserie automobile), etc. Ou bien une exigence de différenciation de couleurs servant de codes dans les métiers de sécurité publique et des transports en commun. Les métiers de sécurité sont régis par des règlements stricts d'admission car on n'y a aucun droit à l'erreur. Par contre, dans de multiples emplois du secteur tertiaire, l'exigence est moins grande, et les trichromates anormaux peuvent travailler dans diverses branches de l'industrie et du commerce. Le point essentiel est une détection assez précoce, dès l'âge scolaire, pour permettre une orientation professionnelle appropriée

Le daltonisme n'est pas une maladie et ne requiert pas de traitement. On peut seulement aider les daltoniens au moyen de filtres teintés modifiant les clartés, mais sans améliorer la vision chromatique elle-même. Les perpectives de traitement biologique du daltonisme ne sont encore qu'un espoir lointain.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Album d'Ishihara

Album d'Ishihara
Crédits : D.R.

photographie

Hérédité daltonienne

Hérédité daltonienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin





Écrit par :

Classification


Autres références

«  DALTONISME  » est également traité dans :

COULEUR

  • Écrit par 
  • Pierre FLEURY, 
  • Christian IMBERT
  •  • 7 837 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Variations avec les observateurs. Daltonisme »  : […] On estime à 8 p. 100 chez les hommes et à 0,5 p. 100 seulement chez les femmes la proportion des individus dont la vision colorée n'est pas « normale ». Contrairement à ceux qui doivent faire appel, pour un équilibrage quelconque, à trois couleurs fondamentales, et qui sont dits trichromates , les daltoniens, ou dichromates , n'ont besoin que de deux couleurs fondamentales : ils confondent certain […] Lire la suite

MALFORMATIONS CONGÉNITALES

  • Écrit par 
  • Jean de GROUCHY
  •  • 2 934 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Malformations des yeux »  : […] Elles comptent parmi les plus fréquentes. L' anophtalmie - microphtalmie s'accompagne souvent d'une encéphalopathie. Sa fréquence est de l'ordre de 2 p. 10 000. Elle fait partie du syndrome de la trisomie 13. La cataracte congénitale est un des principaux accidents de l'infection par le virus de la rubéole. Autres malformations  : colobome, ptosis des paupières, opacités cornéennes, mégalocornée […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe LANTHONY, « DALTONISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/daltonisme/