QUIMBAYA CULTURE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au sens strict le mot Quimbaya désigne une petite ethnie préhispanique occupant au xvie siècle la moyenne vallée du río Cauca en Colombie. Au sens large, ce terme a été appliqué à un ensemble d'objets découverts par les fouilleurs clandestins de cette région et des régions avoisinantes. Bien que tous ces objets soient disparates et qu'on puisse les attribuer à des époques et à des styles différents, on s'accorde à qualifier de Quimbaya un très grand nombre d'objets provenant de cette vaste région, parmi lesquels les archéologues établissent parfois des sous-classifications géo-culturelles, dont les plus connues sont les complexes Cauca moyen (1000-1500 apr. J.-C.) et Caldas (1200-1400 apr. J.-C.).

L'orfèvrerie quimbaya est remarquable et fut la cause du pillage d'innombrables tombes. Elle comprend des objets exceptionnels, comme les flacons appelés poporos, destinés à contenir la chaux qui permettait de libérer les principes actifs de la coca lors de sa mastication. Ces flacons étaient coulés à la cire perdue, véritable prouesse technologique pour l'orfèvrerie de l'époque. Parmi les objets déposés en offrandes funéraires ou ornant directement les défunts figurent des éléments de parure, des insignes de pouvoir et des bijoux, comme les ornements de nez (narigueras) et les boucles d'oreilles. Tout n'était pas en or pur : une partie était en tumbaga (alliage d'or et de cuivre) parfois « mis en couleur » par élimination du cuivre à la surface.

La céramique est en comparaison beaucoup moins spectaculaire ; elle comporte toutefois des figurines anthropomorphes (peut-être des chefs-caciques souvent assis sur de petits bancs) à l'image très géométrisée. La céramique présente souvent un décor géométrique, noir et beige, et parfois des peintures « en négatif » ou un décor incisé ou champlevé. Il existe aussi des sceaux en céramique, plats ou cylindriques, destinés à imprimer un décor figuratif ou géométrique.

—  Susana MONZON

Écrit par :

Classification


Autres références

«  QUIMBAYA CULTURE  » est également traité dans :

PRÉCOLOMBIENS - Amérique du Sud

  • Écrit par 
  • Jean-François BOUCHARD, 
  • André DELPUECH, 
  • Danièle LAVALLÉE, 
  • Dominique LEGOUPIL, 
  • Stéphen ROSTAIN
  • , Universalis
  •  • 23 161 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le développement régional dans les Andes du Nord »  : […] Dans les Andes du Nord, l'époque formative se caractérise par des manifestations régionales d'abord présentes sur la côte caraïbe puis le long des axes nord/sud formés par les deux vallées du Magdalena et du Cauca. Mais les premières hautes cultures ne se relient pas toutes à cette seule origine. Dans le sud, se développent, séparément des groupes venus de la côte caraïbe, des groupes apparentés s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-amerique-du-sud/#i_30831

Pour citer l’article

Susana MONZON, « QUIMBAYA CULTURE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-quimbaya/