CRISES ÉCONOMIQUES (1980-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Crises financières et économiques (1980-2012)

Crises financières et économiques (1980-2012)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Distribution de pommes de terre au Pérou dans les années 1980

Distribution de pommes de terre au Pérou dans les années 1980
Crédits : Greg Smith/ Corbis/ Getty Images

photographie

Crise économique en Argentine en 2001

Crise économique en Argentine en 2001
Crédits : Paulo Fridman/ Corbis/ Getty Images

photographie


L'ampleur des crises : le rôle décisif du système bancaire et de la dette

Toutes les crises récentes n'ont pas le même degré de gravité. Les travaux récents montrent que la profondeur des crises dépend de trois séries de facteurs : d'abord, la robustesse du système bancaire ; ensuite, l'accumulation de dettes publiques et privées ; et, enfin, l'importance des innovations financières. On constate en effet que les crises financières sont d'autant plus profondes que tous les risques tendent à se concentrer sur les banques, cette situation remettant en cause la continuité du système des paiements et des relations de crédit. Si les krachs boursiers de 1987 et de 2001 n'ont pas dégénéré en crises profondes et durables aux États-Unis et en Europe, c'est qu'alors leurs systèmes bancaires n'ont pas été déstabilisés par la chute brutale des cours boursiers. En revanche, le Japon a connu une déflation durable dans les années 1990, les banques nippones ayant été fragilisées par des prises de risques excessives sur les marchés immobiliers et boursiers, en proie à des bulles spéculatives. De même, la gravité de la crise financière internationale, qui a débuté sur le marché immobilier des États-Unis en 2007, pour s'étendre ensuite en Europe et au Japon, s'explique largement par la fragilisation des grandes banques de ces pays au moment de l'effondrement de la bulle immobilière. Comme elles avaient spéculé sur les subprimes (titres représentant les crédits immobiliers américains à haut risque), elles ont alors accumulé des pertes considérables qui les ont mises en situation de défaillance.

Crise économique en Argentine en 2001

Crise économique en Argentine en 2001

Photographie

L’Argentine subit de plein fouet la succession de crises financières et monétaires des années 1997-1999 (asiatique, russe, brésilienne). En décembre 2001, le gouvernement gèle les avoirs bancaires et l’État fait défaut sur sa dette publique. L’année suivante l’Argentine connaît... 

Crédits : Paulo Fridman/ Corbis/ Getty Images

Afficher

Ce sont également les difficultés rencontrées par les banques des pays nouvellement ouverts à la finance internationale libéralisée, les « marchés émergents », qui ont provoqué les désordres financiers des années 1990. Un grand nombre de travaux ont montré que les crises financières des pays émergents étaient des « crises jumelles », c'est-à-dire qu'elles ont été provoquées par un effondrement simultané du taux de change et du système bancaire. Les b [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages


Écrit par :

  • : professeur d'économie à l'université de Paris-XIII-Villetaneuse

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Dominique PLIHON, « CRISES ÉCONOMIQUES (1980-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/crises-economiques-1980-2012/