CRÉATION DE L'UNIVERSITÉ DE BOURGES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'université de Bourges est créée en 1463 par une ordonnance du roi Louis XI, très probablement publiée le 31 décembre de cette même année. Il s'agit officiellement d'une réponse à la requête de son frère Charles, duc de Berry. L'autorisation de création de l'université de Bourges est donnée par une bulle du pape Paul II le 12 décembre 1464. La nouvelle université possède quatre facultés ou « matières » : théologie, médecine, arts, droit canon et droit civil. Les lettres patentes de l'université sont adressées en décembre 1469, et l'université ne fonctionne réellement qu'à partir du printemps de 1470.

La création de l'université survient deux ans après le sacre de Louis XI, et doit être envisagée dans le contexte de la consolidation du pouvoir d'un roi qui, après s'être opposé fortement à son père Charles VII, a été (ou s'est) exilé en territoire bourguignon. Louis XI réside peu à Paris et consolide son pouvoir à partir des territoires centraux fidèles, Val de Loire et Berry. La création de l'université de Bourges appartient à ce processus de consolidation du pouvoir royal, contre l'influence de l'université de Paris et le parlement de Paris. De ce fait, mais aussi à cause des difficultés financières de la ville, les débuts de l'université sont chaotiques, marqués par la tension entre les juristes et les autres facultés, et par la vive surveillance du représentant du pape au moment des premiers signes des mouvements qui mèneront à la Réforme. L'université connaît sa grande période de gloire avec l'aide de Marguerite de Navarre, de Marguerite de France et de Michel de l'Hôpital. L'enseignement du droit est marqué par André Alciat et Jacques Cujas. On notera le grand nombre d'étudiants venus d'Allemagne qui contribuent à la richesse et au renom de l'université, et dont le départ au moment de la guerre de la Ligue d'Augsbourg signe son déclin. Celui-ci coïncide aussi avec l'affirmation du pouvoir royal centralisé à Paris, qui rend obsolète la démarche de Louis XI et de ses successeurs immédiats. L'université de Bourges périclite ensuite pour disparaître en 1792.

—  Gabriel GACHELIN

Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « CRÉATION DE L'UNIVERSITÉ DE BOURGES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-de-l-universite-de-bourges/