CRÉATION DE L'O.T.A.N.

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La création, à Washington, de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (O.T.A.N.) est une conséquence du constat de la séparation de l'Europe par ce que le Britannique Winston Churchill avait nommé, en 1946, un « rideau de fer ». Dix États d'Europe de l'Ouest (Belgique, Danemark, France, Islande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni) concluent, le 4 avril 1949, une alliance militaire défensive avec le Canada et les États-Unis. L'O.T.A.N. constitue le pendant militaire de l'alliance économique qui avait conduit, en 1948, à la création de l'Organisation européenne de coopération économique, organisme chargé de répartir entre les États démocratiques d'Europe de l'Ouest l'aide financière américaine désignée sous le nom de « plan Marshall ». En pratique, l'O.T.A.N. fait des États-Unis, alors seule puissance nucléaire, le garant de la défense d'un monde occidental désormais engagé dans la « guerre froide » contre l'U.R.S.S et ses alliés – lesquels réagissent d'ailleurs, en 1955, en concluant une alliance militaire défensive du même type, le pacte de Varsovie.

Proclamation de l'O.T.A.N.

Proclamation de l'O.T.A.N.

photographie

Fondation de l'O.T.A.N. (Organisation du traité de l'Atlantique nord), le 4 avril 1949 à Washington. À la tribune, le président américain Harry Truman. 

Crédits : AKG-images

Afficher

—  Sylvain VENAYRE

Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Grenoble-II

Classification

Pour citer l’article

Sylvain VENAYRE, « CRÉATION DE L'O.T.A.N. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/creation-de-l-o-t-a-n/