CONVULSIONS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Contractions musculaires brèves et involontaires entraînant habituellement le déplacement d'un segment de membre. En fait, si ce phénomène est isolé, on préfère employer le terme de myoclonie ; le terme de convulsion est alors attribué à un épisode critique qui comprend non seulement les décharges musculaires mais aussi un trouble de la conscience. Les causes des convulsions sont nombreuses : l'épilepsie, les syncopes convulsivantes (notamment des « blocs » auriculo-ventriculaires de la conduction de l'onde systolique cardiaque), l'hypoglycémie, certaines intoxications peuvent en être responsables.

Le contexte clinique et certains examens complémentaires (au premier chef l'électro-encéphalogramme) permettent de trancher.

Bien différent est le problème des convulsions hyperpyrétiques du nourrisson : ces crises épileptiformes surviennent à l'occasion d'une fièvre importante et sont, dans la plupart des cas, sans conséquence et sans caractère inquiétant pour l'avenir de l'enfant.

—  François BOURNÉRIAS

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CONVULSIONS  » est également traité dans :

ÉPILEPSIE

  • Écrit par 
  • Henri GASTAUT, 
  • François MIKOL
  •  • 6 179 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Épilepsies idiopathiques »  : […] Elles ont en commun l'absence de déficit neurologique ou cognitif, et une évolution en règle favorable, même si un traitement au long cours peut être nécessaire. Les études familiales et la biologie moléculaire ont montré la forte composante génétique (de type polygénique) à leur origine, la plupart des formes déterminant une hérédité complexe. La forme généralisée – la plus commune de toutes les […] Lire la suite

HYSTÉRIE (histoire du concept)

  • Écrit par 
  • Thérèse LEMPÉRIÈRE
  •  • 7 597 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les crises »  : […] L'hystérie est avant tout la « maladie des attaques ». Plus de la moitié des malades en présentent peu ou prou. Les unes paraissent directement motivées par la conjoncture relationnelle : banales crises de nerfs, évanouissements, qu'une incitation un peu vive, une aspersion d'eau froide calment plus aisément que douceur et pitié. Les autres sont plus mystérieuses, inquiétantes ; vécues dans un éta […] Lire la suite

Pour citer l’article

François BOURNÉRIAS, « CONVULSIONS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/convulsions/