CONSÉCRATION DE SAINTE-SOPHIE (Constantinople)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'église de Constantinople, dédiée par Justinien le 26 décembre 537 à la Sainte Sagesse (Hagia Sophia, Sainte Sophie) de Dieu incarnée par le Christ, a remplacé deux basiliques antérieures, la première dédiée par Constance II en 360, la seconde par Théodose II en 415. Pour reconstruire l'édifice détruit par un incendie en 532, l'empereur Justinien fit appel à Anthémios de Tralles, architecte et mathématicien, et au géomètre Isidore de Milet. Leur projet était centré sur une vaste coupole (32 mètres de diamètre) reposant sur des arcs et épaulée par des demi-coupoles. Les matériaux étaient des marbres colorés provenant de Grèce, d'Égypte et de diverses carrières d'Asie Mineure. À la suite de tremblements de terre en 557, la coupole s'effondra en 558 et Isidore de Milet fut chargé de sa reconstruction, achevée en 563, à la fin du règne de Justinien. Le décor de Sainte-Sophie fut constamment enrichi, notamment de peintures et de mosaïques sur les parois et sur les voûtes tout au long de l'Empire byzantin. Grâce à deux poèmes de Paul le Silentiaire (Description de la Grande Église et Description de l'Ambon), on peut se faire une idée précise du luxe extraordinaire du mobilier de la seconde basilique justinienne : un autel, surmonté d'un ciborium au toit en pyramide, brillait de l'éclat de l'or, de l'argent, des gemmes et des émaux. Sainte-Sophie s'inscrit dans la tradition romaine inaugurée par le Panthéon d'Hadrien, où la coupole symbolise la dimension cosmique de la puissance divine.

Nef et abside de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople

Nef et abside de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople

photographie

Vue intérieure vers la nef et l'abside de la basilique Sainte-Sophie de Constantinople, Istanbul, Turquie. Construite par Anthémios de Tralles et Isidore de Milet pour l'empereur Justinien en 532-537. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

—  Gilles SAURON

Écrit par :

  • : professeur d'archéologie romaine à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Gilles SAURON, « CONSÉCRATION DE SAINTE-SOPHIE (Constantinople) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/consecration-de-sainte-sophie/