RAMSEY ARTHUR MICHAEL (1904-1988)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Centième archevêque de Canterbury, Michael Ramsey était le fils du président d'un des grands collèges de Cambridge, Magdelene College, un presbytérien, mais sa mère était anglicane. Il fut envoyé à l'école secondaire de Repton — une Public School — dont le directeur était Geoffrey Fisher, qui fut son prédécesseur sur le siège de Canterbury. Il fit à Cambridge des études de lettres et commença son droit. À cette époque, il envisageait une carrière parlementaire, où on lui prédisait le plus brillant avenir. Vers 1926, il abandonna le droit pour la théologie et choisit le Collège de théologie de Cuddesdon, près d'Oxford, séminaire de tendance anglo-catholique qui devint par la suite son « home » spirituel et où il revint souvent.

Après son ordination, il sera successivement sous-directeur du Collège de théologie de Lincoln, professeur de théologie et membre du chapitre de Durham, professeur de théologie à Cambridge, puis évêque de Durham, archevêque d'York et enfin archevêque de Canterbury et primat de toute l'Angleterre en 1961 jusqu'à sa retraite en 1974 ; la reine l'élèvera alors à la pairie et il deviendra lord Ramsey.

À l'époque, certains ont regretté qu'un théologien de cette classe eut à s'occuper de tout le côté administratif qui incombe à un évêque et plus encore à l'archevêque de Canterbury, étant donné l'impact national d'une telle charge. Mais il sut toujours allier sa recherche théologique avec le souci pastoral de ses diocésains comme aussi de ses étudiants.

En 1936, il publia The Gospel and the Catholic Church (L'Évangile et l'Église catholique) que beaucoup considèrent comme le plus important de ses ouvrages. Tout au long de son ministère, il devait rester fidèle à cette double orientation : une adhésion sans faille à l'Évangile et un ferme attachement à l'Église. De nombreuses publications suivirent où l'on retrouve ses thèmes favoris : l'Esprit saint, la Rédemption, la tradition anglicane, le prêtre aujourd'hui, la vie spirituelle.

Bien qu'archevêque d'une Église « par loi établie », il marqua très vite ses dis [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Suzanne MARTINEAU, « RAMSEY ARTHUR MICHAEL - (1904-1988) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-michael-ramsey/