COLORIMÉTRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Colorimétrie : l'espace couleur CIELAB 1976

Colorimétrie : l'espace couleur CIELAB 1976
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Colorimétrie : le système CMC

Colorimétrie : le système CMC
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Spectrocolorimètre

Spectrocolorimètre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


La colorimétrie, science de la mesure des couleurs, est une discipline métrologique faisant partie du domaine des sciences physiques appliquées. La mise au point, depuis 1980, d'appareils de mesures faciles d'emploi – colorimètres et spectrocolorimètres – a permis d'obtenir des mesures fiables qui ont remplacé les méthodes subjectives de comparaison des couleurs.

La reproduction des couleurs n'est pas une question nouvelle dans l'histoire des activités humaines. Les premiers textiles colorés, retrouvés dans des tombes de pharaons égyptiens, ont été datés d'environ 2 500 ans avant notre ère. La fabrication de fibres ou de textiles colorés a pendant longtemps été le fruit de savoirs soigneusement gardés. L'exactitude de la reproduction des couleurs était alors uniquement évaluée par comparaison visuelle, l'œil humain étant un très bon « comparateur ». Aussi, pendant des siècles, des échantillons de référence ont-ils servi à obtenir les couleurs désirées. Cette technique s'est particulièrement développée et perfectionnée dans les domaines de la peinture et de la teinture des textiles. Des catalogues, échantillonneurs ou nuanciers sont d'ailleurs toujours utilisés (décoration, automobile, etc.). Ils restent toutefois limités à des comparaisons subjectives dans la mesure où leur organisation est indépendante des paramètres fondamentaux de la perception des couleurs. Rappelons que la caractérisation d'une couleur passe par la définition de ses trois attributs principaux psychophysiologiques : la teinte, la saturation et la luminosité ou clarté (cf. couleur).

Plus rationnels que les catalogues, les « Atlas de couleurs » proposent une classification et une organisation en fonction des attributs de base de la couleur. Le premier connu est celui qui a été élaboré, en 1864, par le Français Michel Eugène Chevreul (1786-1889). En 1905, l'Américain Albert Henry Munsell (1858-1918) a créé un atlas perfectionné où les trois attributs de la couleur sont strictement représentés selon des incrémentations correspondant à la réponse de l'œil humai [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire de sensitométrie, École nationale supérieure Louis-Lumière, Noisy-le-Grand

Classification


Autres références

«  COLORIMÉTRIE  » est également traité dans :

COULEUR

  • Écrit par 
  • Pierre FLEURY, 
  • Christian IMBERT
  •  • 7 837 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Méthodes de mesure diverses »  : […] La méthode théoriquement la plus satisfaisante pour étudier une lumière colorée consiste à mesurer en fonction de la longueur d'onde, dans le spectre visible, son flux d'énergie monochromatique P λ . Cette mesure se faisant le plus souvent en valeurs relatives, on détermine d'autre part directement la caractéristique photométrique globale : flux lumineux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couleur/#i_20450

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 971 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les procédés trichromes »  : […] C'est le Britannique Thomas Young (1773-1829) qui démontra en 1802, à partir de travaux expérimentaux sur la dissection de l'œil, que la physiologie de la perception est régie par un mode trichrome. Les cellules visuelles qui tapissent le fond de la rétine présentent une sensibilité chromatique variable correspondant aux régions bleue, verte ou rouge du spectre lumineux. L'Allemand Hermann von Hel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_20450

PHOTOGRAPHIE - Procédés de prise de vue numérique

  • Écrit par 
  • André CHABANETTE
  •  • 6 034 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « La balance des blancs »  : […] La fonction de balance des blancs effectuera le réglage colorimétrique par le calcul du taux de chrominance (R et B) par rapport au taux de luminance (V) afin de respecter la balance chromatique et d'éviter une dominante colorée. Les capteurs sont plus sensibles que les films aux défauts d'illuminants (par exemple, prises de vue sous lumière tungstène ou fluorescente sans utilisation de flash) qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-de-prise-de-vue-numerique/#i_20450

PHOTOGRAPHIE - Sensitométrie

  • Écrit par 
  • Bernard LEBLANC
  •  • 8 498 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Rendu des couleurs en valeurs »  : […] Tous les sujets sont en couleurs. Aussi lorsqu'on les photographie en noir et blanc, les différentes couleurs sont-elles transposées en différentes valeurs de gris. Théoriquement, pour que cette transposition se réalise correctement, les films devraient présenter une sensibilité spectrale semblable à celle de l'œil humain (cf. couleur ). Pour ce dernier, les verts sont su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-sensitometrie/#i_20450

TÉLÉVISION - Télévision analogique terrestre

  • Écrit par 
  • Louis GOUSSOT, 
  • Stéphane LACHARNAY, 
  • Dominique NASSE
  •  • 7 947 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'analyse trichrome »  : […] La trichromie est une propriété de la rétine exploitée tant en cinéma qu'en télévision. La colorimétrie en donne les lois physiques linéaires. Trois lumières dites primaires (rouge, vert, bleu ; cf. couleur ) réalisent la synthèse additive à la réception et imposent les règles de formation de trois signaux vidéo de commande indépendants. Ces trois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/television-television-analogique-terrestre/#i_20450

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard LEBLANC, « COLORIMÉTRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/colorimetrie/