CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Serveurs de calcul d'un data-center

Serveurs de calcul d'un data-center
Crédits : IBM

photographie

Les trois niveaux de service du cloud computing

Les trois niveaux de service du cloud computing
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

L'économie du cloud

L'économie du cloud
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique


Le IaaS, un service de niveau 3

L'infrastructure en tant que service ou IaaS (Infrastructure as a Service) est le modèle de cloud où le client prend à sa charge la majeure partie des services informatiques et ne fait que louer l'utilisation du matériel informatique. Le client développe les applications logicielles, les couches hautes (après virtualisation) des systèmes d'exploitation, les bases de données, les logiciels serveurs, etc. Le rôle du prestataire cloud IaaS est de proposer à ses clients un matériel virtuel le plus modulaire possible : les serveurs de calcul, les serveurs de stockage, les réseaux, les sauvegardes, etc. Les techniques de virtualisation permettent à l'entreprise cliente de disposer d'une infrastructure informatique (serveurs, stockage, réseau) localisée physiquement chez le prestataire. L'entreprise a accès à ces ressources matérielles comme si celles-ci faisaient partie de ses propres ressources. Elle se libère ainsi des contraintes d'occupation de surface, de climatisation et de dimensionnement électrique. Cette mise à disposition quasi transparente du matériel au client est paradoxalement plus complexe à mettre en œuvre pour le prestataire cloud. Les degrés de liberté offerts aux clients impliquent en effet des contraintes de robustesse, de tolérance aux pannes et la nécessité de pouvoir répondre de manière ajustée à des sollicitations de diverse nature et sur plusieurs couches du modèle client-serveur. C'est tout l'inverse d'une solution cloud de niveau 1 où le prestataire de cloud maîtrise toute l'architecture logicielle et où l'interface avec le client ne se fait que dans la couche supérieure.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François PÊCHEUX, « CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cloud-computing-informatique-dans-les-nuages/