CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Serveurs de calcul d'un data-center

Serveurs de calcul d'un data-center
Crédits : IBM

photographie

Les trois niveaux de service du cloud computing

Les trois niveaux de service du cloud computing
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

L'économie du cloud

L'économie du cloud
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique


Le DaaS, un service de niveau 1

Le Data as a Service (DaaS) est le service du cloud qui permet aux entreprises d'accéder à des bases de données distantes pour y lire et écrire des données. Le DaaS est un service de stockage de données qui offre aux utilisateurs de très fortes garanties d'intégrité (aucune perte ou altération de données ; politiques de sauvegarde quotidienne, hebdomadaire mensuelle et annuelle, sur supports persistants). Comme il peut s'agir de quantités de données énormes (plusieurs giga/téraoctets), les fournisseurs DaaS (quelques centaines à travers le monde) appliquent des tarifs de location fondés sur le volume, le type des données transférées, la politique et la fréquence des archivages. Dans certains cas, les clients sont facturés en fonction de la quantité de données qu'ils utilisent, en consultation comme en stockage. Dans d'autres, les données sont classées par type (financier, organisationnel, historique, géographique, etc.) et une valeur marchande est associée à chaque type. Les prestataires de service DaaS imposent souvent des quotas de transfert ainsi que des tailles d'espace de stockage. Le DaaS souffre des mêmes inconvénients que le SaaS et repose sur la capacité du prestataire cloud à offrir une qualité de service irréprochable (absence de pannes, débit de données suffisant, cohérence des bases de données, archivage, etc.). Une autre critique souvent formulée à l'encontre du DaaS est la nécessité de télécharger à chaque session de travail des données qui pourraient être facilement stockées sur la machine locale une fois pour toutes, mais qui courent le risque de devenir à la longue incohérentes avec la base de données de référence qui est, par nature, perpétuellement mise à jour sur le serveur distant.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

François PÊCHEUX, « CLOUD COMPUTING ou INFORMATIQUE DANS LES NUAGES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cloud-computing-informatique-dans-les-nuages/