VAUGELAS CLAUDE FAVRE seigneur de (1585-1650)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur des Remarques sur la langue française, publiées en 1647. On ne peut dire que cet ouvrage de Vaugelas constitue à proprement parler une grammaire ; il s'agit plutôt d'une suite, assez libre, de remarques s'adressant aux « honnêtes gens ». L'auteur ne cherche pas tant à décrire ou à expliquer qu'à indiquer le bon usage, « composé de l'élite des voix. C'est la façon de parler de la plus saine partie de la Cour. » On peut considérer l'attitude de Vaugelas comme essentiellement normative : il dit le droit en fait de langage, il précise les frontières du goût. L'élégance de son travail, l'aisance polie de son discours ne sauraient masquer les insuffisances théoriques profondes des Remarques, œuvre d'honnête homme plutôt que de savant.

—  Michel BRAUDEAU

Écrit par :

Classification


Autres références

«  VAUGELAS CLAUDE FAVRE seigneur de (1585-1650)  » est également traité dans :

FRANCE (Arts et culture) - La langue française

  • Écrit par 
  • Gérald ANTOINE, 
  • Jean-Claude CHEVALIER, 
  • Loïc DEPECKER, 
  • Françoise HELGORSKY
  •  • 15 783 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La Cour et la ville »  : […] L'unité de cette période tient au fait que l'on considère surtout la langue littéraire. Or celle-ci fait l'objet d'une élaboration consciente et atteint vers 1660 un état d'équilibre dans lequel on essayera de la maintenir au siècle suivant. Cette vue générale et commode ne doit pas cacher que, dans ses manifestations burlesques ou précieuses au xvii e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-la-langue-francaise/#i_6055

GRAMMAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MILNER
  •  • 8 566 mots

Dans le chapitre « Système de la norme »  : […] Les diverses grammaires traiteront de manière variable ces homonymies. Au niveau des principes, elles pourront accepter ou ne pas accepter que la norme grammaticale soit une norme sociale ; elles pourront utiliser ou ne pas utiliser le vocabulaire de la faute, le style prescriptif de la règle, etc. Au niveau des données, elles pourront proposer des réponses différentes aux questions suivantes : –  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaire/#i_6055

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Patrick DANDREY
  •  • 7 323 mots

Dans le chapitre « La littérature épistolaire et les mémoires »  : […] Pourfendu par Pascal, interrogé par Molière, idéalisé par Saint-Évremond, encensé par les précieux et les précieuses, cet idéal fait son chemin dans un genre littéraire abondamment pratiqué en un temps où les déplacements sont difficiles et la poste nouvellement organisée : l’ épistolaire . Retiré en Charente, Guez de Balzac fondera dans ses Lettres destinées au public auta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xviie-s/#i_6055

Pour citer l’article

Michel BRAUDEAU, « VAUGELAS CLAUDE FAVRE seigneur de (1585-1650) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-vaugelas/