NICOLET CLAUDE (1930-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'historien français Claude Nicolet, spécialiste d'histoire romaine ainsi que des institutions et idées politiques en France au xixe siècle, est né le 15 septembre 1930 à Marseille dans une famille profondément républicaine et laïque. Ces origines vont doublement marquer son parcours comme historien de la Rome antique (« J'ai grandi dans un décor de ruines romaines ») et comme intellectuel engagé dans le radicalisme républicain.

Ancien élève de l'École normale supérieure, Claude Nicolet sort de la rue d'Ulm en 1954 en étant agrégé d'histoire. Sa longue carrière d'enseignant commence dès la même année au lycée d'Avignon. Mais deux ans plus tard il est détaché, pour son service militaire, au cabinet de Pierre Mendès France. Séduit par l'homme et par ses idées – le seul homme de gauche non marxiste capable de réformer la France en proposant une conception morale de faire de la politique –, il lui soumet son projet de créer « une revue politique et en même temps savante ». En 1956 paraît le premier numéro des Cahiers de la République, revue dont il sera le secrétaire puis le rédacteur en chef jusqu'en 1963. En 1957, il réussit le concours pour devenir membre de l'École française de Rome où il séjournera deux ans – il sera ensuite le directeur de cette prestigieuse institution de 1992 à 1995. Il obtient son doctorat ès lettres en 1966 avec une thèse sur « l'ordre équestre à l'époque républicaine (312-43 av. J.-C.) » qui touche des questions sociales, économiques et politiques et rompt avec la tradition d'étudier les élites politiques. Infatigable pédagogue, il est maître de conférences à l'université de Tunis (1959-1961), puis à celle de Caen (1961-1969) avant de devenir professeur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne (1969-1992) et directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section) où il deviendra directeur émérite en 1997. À partir de 1986, il est également membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres. Fervent partisan de la IIIe République, il mène en parallèle une carrière [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  NICOLET CLAUDE (1930-2010)  » est également traité dans :

L'INVENTION DE LA SCIENCE. LA NOUVELLE RELIGION DE L'ÂGE INDUSTRIEL (G. Carnino)

  • Écrit par 
  • Anne RASMUSSEN
  •  • 1 079 mots

Dans le chapitre « Science, croyance et République »  : […] les « énigmes de l’univers », selon les termes d’une célèbre controverse de l’époque. La seconde ligne directrice de l’essai met en discussion, à la suite des travaux classiques de l’historien Claude Nicolet, les interactions entre l’affirmation croissante de la puissance sociale, économique et symbolique de la science, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-invention-de-la-science-la-nouvelle-religion-de-l-age-industriel/#i_53297

Pour citer l’article

« NICOLET CLAUDE - (1930-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-nicolet/