CINCINNATI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cincinnati, Ohio

Cincinnati, Ohio
Crédits : SuperStock/ Age Fotostock

photographie


Située à l’extrême sud-ouest de l’État de l’Ohio, Cincinnati (troisième ville de l’État avec 299 000 habitants, mais principale aire métropolitaine avec 2 165 000 habitants en 2016) doit son destin à sa situation sur la rive nord de l’Ohio, qu’elle enjambe pour s’étaler également au sud, dans le Kentucky. Elle constitue en quelque sorte un trait d’union entre le Sud et le Nord, un rôle qui a marqué l’histoire de son développement.

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative

Carte

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Cincinnati doit son existence à des spéculateurs fonciers venus de l’Est, et notamment John Cleves Symmes, qui saisissent l’opportunité des premiers déplacements de la « frontière » vers l’Ouest pour fonder de nouvelles villes, dans ce Midwest encore peuplé par les Amérindiens. En 1788, ils installent un premier poste, rapidement protégé par un fort défensif, dans cette petite plaine entourée des collines fertiles du Bluegrass, à la confluence des rivières Licking, Miami et Ohio.

D’abord appelée Losantiville, la ville est renommée par le gouverneur Arthur St. Clair, en référence à la société patriotique des Cincinnati, fondée par George Washington, que l’on comparait volontiers à l’homme politique romain Cincinnatus. Son plan en damier parfait, dessiné en 1815, témoigne de cette période de colonisation systématique du Midwest et vaut à la ville d’être perçue comme la première ville « américaine », car non dessinée par les Européens.

Malgré des débuts difficiles, notamment en raison de l’insécurité due aux menaces des Amérindiens shawnee, la ville croît rapidement autour de ses entrepôts sur l’Ohio, qui permet l’approvisionnement et le commerce entre les villes de l’Est et l’Ouest naissant. En 1820, elle compte 10 000 habitants. Cette croissance est soutenue par la création de son université et par les débuts des bateaux à vapeur, qui rejoignent d’abord Pittsburgh et l’Est, puis La Nouvelle-Orléans, par l’Ohio et l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Laurent VERMEERSCH, « CINCINNATI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cincinnati/