PITTSBURGH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Située sur le piémont occidental des Appalaches, Pittsburgh occupe un site escarpé, organisé autour du Triangle d’or (Golden Triangle), confluence des rivières Allegheny et Monongahela, qui forment la rivière Ohio. Elle est ainsi naturellement tournée vers l’ouest et le Mississippi bien qu’elle appartienne à l’État de Pennsylvanie – tourné principalement vers l’Atlantique – dont elle est la deuxième plus grande agglomération après Philadelphie. À l’échelle des États-Unis, elle se situe à la vingt-sixième place avec ses 2,33 millions d’habitants en 2017 (dont 302 000 à Pittsburgh même). Elle doit son développement à ses richesses naturelles, notamment le charbon, qui la lient étroitement à l’histoire industrielle américaine et même mondiale.

États-Unis : carte administrative

Carte : États-Unis : carte administrative

Carte administrative des États-Unis. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

La confluence est depuis longtemps occupée par les Amérindiens quand les premiers colons européens s’y établissent en 1748. Les Français y construisent Fort Duquesne en 1754 mais s’opposent rapidement aux Anglais pour la domination de la région, notamment durant la guerre de Sept Ans (1756-1763), qui aboutit à la capitulation française et à la destruction du fort, reconstruit par les Anglais et renommé Fort Pitt en l’honneur du secrétaire d’État anglais William Pitt. Le village, qui se développe autour du fort, abrite 332 colons en 1761 et devient américain en 1777. La navigation y entraîne rapidement l’implantation d’ateliers de construction navale.

Mais c’est au xixe siècle que la cité prend véritablement son essor. Située au centre d’un des plus grands bassins charbonniers du pays, également riche de gaz naturel et de pétrole, la cité s’impose rapidement comme un centre sidérurgique de premier plan. Très tôt reliée aux grandes cités du Nord-Est en plein développement, et tout particulièrement Philadelphie, son débouché vers l’est et vers l’Europe, elle attire de nombreux migrants, notamment irlandais et écossais. Après le grand incendie de 1845, elle est reconstruite autour de ses gares et de ses ponts – éléments essentiels pour le désenclavement du site – qui renforcent sa position de carrefour commercial. Au milieu du xixe siècle, elle compte 50 000 habitants et se place au troisième rang des ports américains après New York et La Nouvelle-Orléans. La guerre de Sécession (1861-1865) et ses besoins en armement dopent encore l’économie locale et feront la fortune de puissants banquiers locaux (comme Andrew William Mellon) qui financent les non moins puissants grands industriels que sont George Westinghouse, Henry Clay Frick et, plus encore, Andrew Carnegie. Le regroupement des aciéries de ce dernier, implantées dans le bassin de Pittsburgh, permettra, en 1901, la création de la compagnie US Steel. La grande industrie donne naissance aux premiers syndicats et aux premières grandes grèves, qui dégénèrent parfois en émeutes (1877) mais, au tournant du xxe siècle, environ 40 p. 100 de la production d’acier nationale sort des usines de Pittsburgh. La ville est très présente aussi dans les secteurs textiles et chimiques ; elle atteint le demi-million d’habitants en 1910.

Tandis que les beaux quartiers et les universités se développent sur les collines de l’est du centre-ville (quartier d’Oakland) et au-delà des ponts, les vallées accueillent les infrastructures industrielles et de transport ainsi que les quartiers ouvriers où les nouveaux immigrants se regroupent en communautés : Bloomfield (Italiens), Polish Hill (Polonais), Squirrell Hill (Juifs), Hill District (Afro-Américains) et donnent à la ville son caractère multiculturel. La crise des années 1930 freine toutefois la croissance, mais les aciéries de Pittsburgh tournent à nouveau à plein régime durant la Seconde Guerre mondiale.

Pittsburgh (États-Unis)

Photographie : Pittsburgh (États-Unis)

La ville américaine de Pittsburgh, en Pennsylvanie, a été créée dans l'élan de la révolution industrielle, avec la construction du premier haut fourneau américain, en 1701. Au xixe siècle, la cité prend véritablement son essor et s'impose comme un centre sidérurgique de premier plan,... 

Crédits : Bettman/ Getty-Images

Afficher

Le smog, symbole de prospérité au xixe siècle, devient un enjeu sanitaire et provoque le renouveau urbain de « Smoky City » dès l’après-guerre : les entreprises industrielles, trop à l’étroit dans le centre de l’agglomération, continuent à se développer jusque dans les années 1970, mais c’est désormais dans les banlieues qu’elles s’étendent. Le centre-ville réinvestit les zones délaissées par des tours de bureaux, centres commerciaux et autres stades à grande capacité, non sans démolir parallèlement des quartiers ouvriers paupérisés. Ce mouvement va s’accélérer avec la crise de l’acier à partir de 1975 et l’épuisement p [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

États-Unis : carte administrative

États-Unis : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Pittsburgh (États-Unis)

Pittsburgh (États-Unis)
Crédits : Bettman/ Getty-Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  PITTSBURGH  » est également traité dans :

APPALACHES

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT
  • , Universalis
  •  • 5 961 mots

Dans le chapitre « Les plateaux appalachiens »  : […] Les vastes régions de plateaux qui s'étendent au nord et à l'ouest des Appalaches sont surtout caractérisées par leurs considérables richesses minières. Pourtant, dans le nord, malgré des conditions climatiques rudes, de belles prairies naturelles permettent un important élevage laitier ; les alentours privilégiés des Finger Lakes, bien abrités, ont des cultures maraîchères mécanisées et soignées […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 933 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Un réseau urbain très polarisé »  : […] Si la population est concentrée sur les littoraux, ceux-ci sont loin de constituer un cordon d'urbanisation uniforme. Au contraire, on distingue trois grands foyers de population, organisés autour de trois grands chapelets de villes, les mégalopoles : – Le plus important, dans le Nord-Est, regroupe environ 55 millions d'habitants (années 2010) et est centré sur l'agglomération new-yorkaise. Surno […] Lire la suite

Les derniers événements

27 avril 2019 États-Unis. Attaque d'une synagogue.

Peu avant de passer à l’acte, John Earnest avait publié un message aux relents antisémites, suprémacistes et masculinistes sur un forum d’extrême droite, dans lequel il faisait référence aux attentats meurtriers contre la synagogue de Pittsburgh (Pennsylvanie) en octobre 2018 et contre deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, en mars. […] Lire la suite

27-30 octobre 2018 États-Unis. Attentat dans une synagogue de Pittsburgh.

Le 27, à Pittsburgh (Pennsylvanie), un suprématiste blanc, Robert Bowers, ouvre le feu dans la synagogue de la congrégation Tree of Life au cri de « Tous les juifs doivent mourir ! ». Il tue onze fidèles. Il s’agit de l’attaque antisémite la plus meurtrière de l’histoire du pays. Le 30, le président Donald Trump, venu se recueillir dans la synagogue de Pittsburgh, est pris à parti par plus de mille cinq cents manifestants qui estiment que ces discours contribuent à décomplexer l’extrême droite. […] Lire la suite

9-28 septembre 2009 Iran. Annonce par Téhéran de l'existence d'un nouveau site nucléaire

Le 25, le président des États-Unis Barack Obama, son homologue français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre britannique Gordon Brown, réunis à Pittsburgh (États-Unis) pour le sommet du G20, annoncent, lors d'une déclaration commune, avoir demandé à l'A.I.E.A. une enquête urgente sur le nouveau site iranien et somment Téhéran de se mettre en adéquation avec le droit international d'ici à décembre, sous peine de nouvelles sanctions « sévères ». […] Lire la suite

11-28 septembre 2001 États-Unis. Attentats terroristes contre le World Trade Center et le Pentagone

À peu près simultanément, un quatrième avion, un Boeing-757 d'United Airlines, parti de Newark pour San Francisco, s'écrase près de Pittsburgh (Pennsylvanie). Les quatre avions avaient été détournés. Ils transportaient 276 passagers et membres d'équipage. Le nombre de morts et de disparus sera estimé au total à quelque 5 700. Les dégâts, notamment à Manhattan, sont considérables. […] Lire la suite

21-28 mars 1984 France – États-Unis. Voyage officiel du président François Mitterrand aux États-Unis

), puis prononce un discours à l'université Carnegie Mellon de Pittsburgh où, constatant que « tout passe aujourd'hui par la connaissance des techniques de l'informatique », il appelle de ses vœux le lancement d'une sorte de plan Marshall de transfert des connaissances et du savoir à l'échelle de la planète. Le 28, à New York, il défend sa politique économique devant des hommes d'affaires, reçoit Gary Hart et s'entretient par téléphone avec Walter Mondale, les deux principaux candidats démocrates à l'élection présidentielle américaine. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Laurent VERMEERSCH, « PITTSBURGH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pittsburgh/