FOUCHET CHRISTIAN (1911-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 17 novembre 1911 à Saint-Germain-en-Laye d'une famille d'officiers, Christian Fouchet, licencié en droit, diplômé de l'École des sciences politiques, termine son stage d'élève officier observateur à l'aérodrome de Mérignac, près de Bordeaux, lorsque, le 17 juin 1940, il entend le discours du maréchal Pétain sollicitant l'armistice. Deux heures après cet appel, il s'envole pour Londres. Et, le 19, il rencontre le général de Gaulle, qui lui dit : « Croyez-moi, Fouchet, c'est nous qui jouons la bonne carte, la carte de la France. » Christian Fouchet commence alors sa mission auprès du gaullisme. Elle va durer plus de trente ans.

Secrétaire d'ambassade à Moscou en 1944 puis délégué provisoire de la République à Lublin et à Varsovie, il est, de 1945 à 1947, consul général de France à Calcutta. Mais il revient rapidement en France afin de servir de nouveau le général de Gaulle. Il entame alors une carrière directement politique : délégué pour la région parisienne du Rassemblement du peuple français (R.P.F.), Christian Fouchet est élu, en 1951, député de Paris et entre, trois ans plus tard, le 10 juin 1954, dans le gouvernement Mendès France comme ministre des Affaires marocaines et tunisiennes. Deux ans après, battu aux élections législatives, il s'éloigne de la politique.

1958 le ramène « aux affaires ». Nommé ambassadeur au Danemark, il est chargé par le général de Gaulle d'une mission importante et difficile, celle d'élaborer des propositions sur la création d'une union politique de l'Europe. Rejeté par les partenaires de la France, le « plan Fouchet » sera un échec. Une autre mission tout aussi délicate lui est confiée en mars 1962 : haut-commissaire de la République en Algérie, il organise, après les accords d'Évian et alors que l'action de l'O.A.S. est à son comble, le référendum sur l'autodétermination. Cette tâche achevée, il entre au gouvernement : d'abord comme ministre de l'Information puis, en décembre, en tant que responsable de l [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : ancien chef du service politique au journal Le Quotidien de Paris

Classification


Autres références

«  FOUCHET CHRISTIAN (1911-1974)  » est également traité dans :

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le bilan »  : […] Pendant près de onze années de pouvoir, le plus important pour le général de Gaulle a toujours été de mettre en valeur la grandeur de la France, de faire preuve d'indépendance dans le concert des nations et de refuser l'alignement atlantique. Toutes les politiques conduites l'ont été pour affirmer la puissance française, aussi bien en matière économique qu'en ce qui concerne l'Europe, la défense o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_37705

Pour citer l’article

Michel SCHIFRES, « FOUCHET CHRISTIAN - (1911-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-fouchet/