IVES CHARLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme d'affaires et compositeur

Au printemps de 1899, installé depuis peu à New York, Ives travaille dans une compagnie d'assurances où il rencontre Julian Myrick avec qui, en dix ans, il va créer la plus importante compagnie d'assurances sur la vie des États-Unis, Mutual Life Insurance Company. En 1908, il épouse Harmony Twichell, et adopte une petite fille. Pendant toute cette période, Ives se partage entre une trépidante vie d'homme d'affaires et une importante activité de compositeur. Cependant, il se refuse à faire carrière dans le domaine musical, à écrire des pretty little tunes, comme on le lui demande, n'espérant rien d'un public peu enclin à écouter une musique d'un abord difficile. Presque toute son œuvre importante a été écrite entre 1899 et 1918, année au cours de laquelle il est victime d'une éprouvante crise cardiaque. Dans le domaine symphonique, il faut citer la Quatrième Symphonie (1909-1916), qui rassemble à elle seule la plus grande part des recherches de Ives : une fugue grandiose, un orchestre gigantesque, des collages inattendus d'airs populaires et de fanfares, des citations de toutes sortes, des effets polytonaux.

Sa grande œuvre pour piano est sa Seconde Sonate, sous-titrée Concord, Massachusetts, 1840-1860, construite sur un argument philosophique inspiré par les transcendantalistes, et qui constitue une immense épopée sur l'osmose entre l'Homme et la Nature, où le piano est mené jusqu'à ses ultimes possibilités. Il écrit de nombreuses œuvres pour petits ensembles orchestraux, rassemblées en sets (séries), de très courte durée, petites formes à la manière de Webern, qui montrent son goût pour les sonorités nouvelles. La part la plus secrète de son œuvre se trouve sans doute dans les 114 Songs, d'une audace et d'un lyrisme étonnants.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  IVES CHARLES (1874-1954)  » est également traité dans :

IVES CHARLES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 592 mots

20 octobre 1874 Charles Edward Ives naît à Danbury, dans le Connecticut. Son père lui transmet son goût pour la liberté dans la création et le convainc qu'il n'existe pas de règles en musique et que tout l'univers des sons est ouvert à l'exploration.17 février 1892 Les Variations on « America », pour orgue, composées en 1891 et […] Lire la suite

DEUXIÈME SONATE POUR PIANO "CONCORD, MASS., 1840-60" (C. Ives)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 249 mots

Publiée par Charles Ives en 1920, la Deuxième Sonate pour piano constitue un défi à l'académisme ; on y trouve en effet toutes les innovations qui jalonnent la musique du xxe siècle : atonalité et polytonal […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • André GAUTHIER
  •  • 3 964 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Aux sources de la musique américaine »  : […] Deux personnalités américaines hors du commun sont à l'origine des musiques « savantes » des États-Unis : Charles Ives (1874-1954) et Henry Cowell (1897-1965) ont en effet, afin d'élaborer leur œuvre, rejeté des pans entiers de la tradition européenne, tout particulièrement l'influence germanique qui prévalait au début de leurs périodes créatrices. Charles Ives peut être considéré comme le premie […] Lire la suite

VENT INSTRUMENTS À

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 6 496 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les trombones »  : […] Le trombone (cf. la sacqueboute dotée d'une coulisse dès le ix e  siècle) fut fort employé à l'époque de la grande polyphonie de la Renaissance. Dans les messes, motets, madrigaux, il entre en formation avec cornets et trompettes (Monteverdi, Sonata da chiesa , 1610). Bach l'utilise à deux, trois ou quatre parties dans plusieurs cantates. Gluck en compte trois dans Alceste (1767) et Iphigénie en […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier BERNAGER, « IVES CHARLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-ives/