TOURNAI CATHÉDRALE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec ses 134 mètres de long, ses cinq clochers, le gris sombre de sa maçonnerie, Notre-Dame de Tournai est un des plus beaux édifices de Belgique. Les travaux de construction débutèrent vers 1110-1141 par la nef et ses annexes. Vers 1150 on décide d'arrondir les bras du transept. De 1199 à 1214, les travées droites du transept et l'étage supérieur de la lanterne furent voûtés d'ogives. Le chœur, jugé trop modeste, fut démoli et, en 1243, on posait la première pierre du nouveau chœur. Il fut consacré en 1255 et le voûtement fut vraisemblablement effectué peu après.

La nef romane tranche donc vigoureusement sur le chœur gothique : ses proportions harmonieuses, l'originalité de son ordonnance, la superposition de ses niveaux, le jeu subtil des pleins et des vides en font une réussite architecturale. Le vaisseau du transept a une largeur de 10 mètres, une longueur de 67 mètres et ses deux bas-côtés sont surmontés de tribunes. Le chœur contraste violemment avec les parties occidentales : les dimensions deviennent gigantesques et la légèreté de l'architecture est particulièrement mise en lumière par la robustesse de la nef. Le mur est complètement supprimé grâce à un jeu très habile de « quilles », qui a permis de percer de hautes baies qui inondent le chœur de lumière et qui dissimulent au regard l'ossature en pierre. Le chœur de la cathédrale de Tournai rivalise de hardiesse avec l'architecture rayonnante de l'Île-de-France. Tant à l'époque romane qu'à l'époque gothique, la cathédrale allait avoir une influence décisive sur l'architecture scandinave. À l'époque gothique, elle allait assurer le rayonnement du nouveau style.

La cathédrale Notre-Dame de Tournai est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’U.N.E.S.C.O. depuis 2000.

—  Alain ERLANDE-BRANDENBURG

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Alain ERLANDE-BRANDENBURG, « TOURNAI CATHÉDRALE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cathedrale-de-tournai/