WIEMAN CARL E. (1951- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physicien américain, co-lauréat avec Wolfgang Ketterle et Eric Cornell du prix Nobel de physique 2001 pour la découverte du condensat de Bose-Einstein. Né le 26 mars 1951 à Corvallis (Oregon), petit-fils d'un professeur de théologie à l'université de Chicago, Carl E. Wieman passe la plus grande part de sa jeunesse dans les grandes forêts de l'Oregon où ses parents, après des études universitaires, avaient décidé de vivre ; son père est alors ouvrier dans une scierie. Lecteur insatiable, passionné d'échecs puis de tennis, il commence ses études supérieures au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) de Cambridge (États-Unis). Il s'initie à la recherche expérimentale avec des lasers à colorants dans le groupe de Daniel Kleppner. En 1973, il est admis à l'université Stanford en Californie pour ses études doctorales. Il y soutient sa thèse en physique atomique en 1977 sous la direction de Ted Hänsch.

Chercheur puis professeur assistant à l'université du Michigan, Wieman s'intéresse ensuite à la mise en évidence des effets de violation de la parité dans les atomes, et en particulier dans le césium. Nommé professeur à l'université du Colorado à Boulder en 1984, il y obtient des résultats remarquables sur ce sujet. Pour améliorer la sensibilité de ces expériences, il développe une nouvelle technologie de laser à diode qui se révèle extrêmement utile au piégeage et au refroidissement des atomes. Rejoint par Eric Cornell en 1990, il se consacre à la quête du condensat de Bose-Einstein, état dans lequel les atomes se comportent à très basse température comme des ondes cohérentes identiques, à la façon des ondes lumineuses d'un laser. Les progrès rapides accomplis par Wieman, Cornell et leurs collaborateurs les mènent à la découverte de ce nouvel état de la matière le 5 juin 1995, avec un échantillon d'atomes de rubidium confinés et refroidis dans un dispositif original où un champ magnétique tournant est ajouté au champ quadripolaire assurant le piégeage.

Outre ses recherches fondamentales, Wieman est particulièrement préoccupé par l'amélioration des programmes universitaires, dans l'espoir « que la physique soit comprise, utile et intéressante pour une grande fraction de la population ».

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  WIEMAN CARL E. (1951- )  » est également traité dans :

CORNELL ERIC A. (1961- )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 404 mots

Physicien américain, co-lauréat avec Carl Wieman et Wolfgang Ketterle du prix Nobel de physique 2001 pour la découverte du premier condensat de Bose-Einstein. Né le 19 décembre 1961 à Palo Alto (Californie), Eric A. Cornell est le fils d'un professeur de génie civil au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) de Cambridge (États-Unis). Après […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eric-a-cornell/#i_50504

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « WIEMAN CARL E. (1951- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carl-e-wieman/