Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CORNELL ERIC A. (1961- )

Physicien américain, co-lauréat avec Carl Wieman et Wolfgang Ketterle du prix Nobel de physique 2001 pour la découverte du premier condensat de Bose-Einstein. Né le 19 décembre 1961 à Palo Alto (Californie), Eric A. Cornell est le fils d'un professeur de génie civil au Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) de Cambridge (États-Unis). Après avoir commencé ses études supérieures en physique à l'université Stanford en Californie, il part enseigner un an l'anglais à Taïwan, à Hong Kong puis en Chine populaire. De retour à Stanford, il participe sous la direction de Francis Everett à la préparation d'une expérience gyroscopique vérifiant la relativité générale et s'initie à la physique des très basses températures. Il accomplit son travail de thèse en physique atomique au M.I.T., sous la direction de Dave Pritchard.

Pour déterminer très précisément la différence de masse entre les noyaux d'hélium-3 et de tritium, il réussit à piéger un unique ion dans un dispositif électromagnétique et à mesurer la fréquence de son mouvement cyclotron. Cornell rejoint en 1990 le groupe de Carl Wieman à l'université du Colorado à Boulder, où il est nommé professeur deux ans plus tard. Il se consacre alors à la recherche du condensat de Bose-Einstein, état prédit en 1924 par Satyendranath Bose et Albert Einstein, dans lequel les atomes sont sujets d'un étrange comportement collectif qui ne se décrit simplement qu'en termes de physique quantique. À très basse température, ces atomes agissent comme des ondes cohérentes identiques, à la façon des ondes lumineuses d'un laser. Les progrès rapides accomplis dans cette quête par Wieman, Cornell et leurs collaborateurs les mènent à la découverte, le 5 juin 1995, avec un échantillon d'atomes de rubidium confinés et refroidis dans un dispositif original où un champ magnétique tournant est ajouté au champ quadripolaire assurant le piégeage. Il a reçu la médaille Lorentz en 1998.

Atteint d’une maladie grave, il est amputé de son bras et de son épaule gauche en 2004, mais reprends ses recherches six mois plus tard. Il est nommé professeur à l’université du Colorado en 2010, tout en continuant des activités de physicien au National Institute of Standards and Technology (N.I.S.T.).

— Bernard PIRE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : directeur de recherche émérite au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer cet article

Bernard PIRE. CORNELL ERIC A. (1961- ) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 19/02/2014

Autres références

  • WIEMAN CARL E. (1951- )

    • Écrit par
    • 405 mots

    Physicien américain, co-lauréat avec Wolfgang Ketterle et Eric Cornell du prix Nobel de physique 2001 pour la découverte du condensat de Bose-Einstein. Né le 26 mars 1951 à Corvallis (Oregon), petit-fils d'un professeur de théologie à l'université de Chicago, Carl E. Wieman passe la plus grande...