CARENCES NUTRITIONNELLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On parle de carence nutritionnelle quand le métabolisme cellulaire est insuffisamment alimenté en tel ou tel nutriment. À l'origine de cette insuffisance peuvent présider diverses causes :

soit que l'alimentation ne comporte pas une quantité suffisante du nutriment en cause (carence d'apport) : le scorbut, par exemple, causé par l'absence de vitamine C dans le régime ; on en rapprochera les carences vitaminiques liées à la destruction de la flore intestinale par les antibiotiques, ainsi que la présence dans la ration d'anti-aliments naturels ou de toxiques ajoutés (tels les sulfites, destructeurs de thiamine) ;

soit que ce nutriment, suffisant dans le bol alimentaire, ne soit pas, pour quelque raison mécanique ou enzymologique, absorbé au niveau des voies digestives (carence d'absorption) : la sprue, par exemple, s'accompagne d'une malabsorption des graisses, du calcium, du fer, des vitamines liposolubles ;

soit que, fourni et absorbé normalement, il ne soit pas correctement utilisé au niveau cellulaire (carence d'assimilation) : mauvaise utilisation du glucose dans le diabète, ou du calcium dans l'adénomatose parathyroïdienne.

—  Jean-Pierre RUASSE

Écrit par :

  • : nutritionniste, ex-assistant de médecine préventive à la faculté de médecine, président de l'association biologie-alimentation-santé

Classification


Autres références

«  CARENCES NUTRITIONNELLES  » est également traité dans :

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Malnutrition dans le monde

  • Écrit par 
  • Laurence ROUDART
  •  • 7 247 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les carences en micronutriments »  : […] Pour le bon état physique et mental d’un être humain, dix-neuf micronutriments (vitamines ou éléments minéraux) sont nécessaires. Les carences en micronutriments affectent plus de 2 milliards de personnes, soit un tiers de la population mondiale. Comme ces carences n’induisent pas, ou induisent peu, de symptômes visibles, on parle à leur propos de « faim cachée ». Pour autant, elles ont de graves […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-economie-et-politique-alimentaires-malnutrition-dans-le-monde/#i_10517

ANÉMIES

  • Écrit par 
  • Bruno VARET
  •  • 3 088 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Anémies par carence martiale »  : […] Elles sont différentes selon le contexte : – chez la femme réglée, c'est d'abord une cause gynécologique qu'il faut rechercher, et, si celle-ci est exclue, les étiologies sont les mêmes que dans le cas suivant ; – chez l'homme et chez la femme non réglée, rechercher d'abord un saignement digestif (dans l'ordre : estomac, côlon, grêle) ; sinon, malabsorption et, exceptionnellement, saignements vo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anemies/#i_10517

AVITAMINOSES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 210 mots

C’est en 1897 qu’un médecin hollandais, C. Eijkman a fait disparaître, à Java, chez les consommateurs de riz poli (dépourvu de l’enveloppe du grain), un syndrome neurologique appelé béri-béri, en introduisant dans leur alimentation du son de riz. Il avait préalablement guéri de même des pigeons nourris eux aussi de riz poli. Le son de riz contenait donc un facteur nutritionnel sans lequel apparais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avitaminoses/#i_10517

BÉRIBÉRI

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 97 mots

Affection carentielle due au déficit en thiamine (ou vitamine B 1 ), apparaissant surtout chez les populations dont l'aliment de base est le riz décortiqué. Les manifestations essentielles sont neurologiques (polynévrite) et cardiologiques (tableau progressif d'insuffisance cardiaque). Dans sa forme carentielle vraie, cette maladie est rare dans les pays développés ; mais la polynévrite et les myo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beriberi/#i_10517

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Influence des troubles nutritionnels »  : […] Le système endocrinien assure l'adaptation de la croissance à la disponibilité énergétique. En freinant la croissance lors de situations de carence nutritionnelle, l'organisme réussit à préserver les ressources énergétiques nécessaires aux fonctions métaboliques vitales et à l'activité cérébrale. À la limite, on pourrait considérer que le retard de croissance est le prix à payer pour permettre l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/croissance-biologie/#i_10517

DÉNUTRITION

  • Écrit par 
  • Jean TRÉMOLIÈRES
  •  • 3 900 mots

Dans le chapitre « Définition et étiologie »  : […] Le syndrome de dénutrition doit être distingué d'une part des bas niveaux de nutrition, c'est-à-dire des situations dans lesquelles l'organisme est « adapté » à des ingesta réduits, d'autre part des déséquilibres nutritionnels, et enfin des maigreurs par excès des dépenses. Si paradoxal que cela puisse paraître, cette maladie vieille comme l'humanité commence à être étudiée seulement depuis la fin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denutrition/#i_10517

EIJKMAN CHRISTIAAN (1858-1930)

  • Écrit par 
  • Samya OTHMAN
  •  • 502 mots

Médecin militaire néerlandais, né à Nijkerk (Gelderland) en 1858, mort à Utrecht en 1930. Formé à l'université d'Amsterdam (1881), chercheur puis directeur de l'école médicale de Java (1888-1896), Eijkman est par la suite nommé professeur d'hygiène et médecine légale à l'université d'Utrecht (1898). Eijkman, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1929 conjointement au Britannique Frederick Gowla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christiaan-eijkman/#i_10517

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le fer : ni trop, ni trop peu »  : […] La quantité de fer présente à un moment donné dans un organisme doit être finement contrôlée, l'excès comme la carence pouvant avoir des conséquences néfastes. La carence en fer, dite carence martiale d'origine nutritionnelle, touche environ deux milliards d'individus dans le monde. Elle est à l'origine d'une anémie par insuffisance des apports en fer destinés à l'érythropoïèse, mais elle entraîn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-role-biologique-du-fer/#i_10517

HÉMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean BERNARD, 
  • Michel LEPORRIER
  •  • 8 445 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Hématologie péristasique »  : […] L'environnement, c'est d'abord le sol qui nous porte, l'air que nous respirons. Peu de documents témoignent d'une relation entre la nature du sol, la présence de tel minéral et l'état du sang. Pourtant, la polyglobulie des bovins qui, en Australie, paissent sur des terres riches en cobalt illustre de façon significative le rôle du milieu ambiant. Mais ce sont surtout les radiations ionisantes qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hematologie/#i_10517

MALADIES INFANTILES

  • Écrit par 
  • Constantin MISSIRLIU
  • , Universalis
  •  • 3 363 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Besoins en facteurs de croissance »  : […] Sans doute, par suite de l'immensité de la tâche que représente la construction de l'organisme, la marge de l'adaptation de la physiologie infantile à toute carence est minime. Que l'on considère le scorbut par déficit de vitamine C, le rachitisme par carence en vitamine D, ou l'opacité cornéenne par déficit en vitamine A dans le kwashiorkor , toutes ces anomalies sont constituées en quelques se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-infantiles/#i_10517

NUTRITION

  • Écrit par 
  • René HELLER, 
  • Raymond JACQUOT, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Marc PASCAUD
  •  • 13 665 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Malnutritions »  : […] La satisfaction imparfaite des besoins nutritionnels se traduit rapidement par des altérations de la santé et des activités de l'adulte et par des déviations du développement de l'enfant ; en fait, la malnutrition, seule ou associée, affecte plus que toute autre maladie la santé de l'homme. Outre les manifestations aiguës, il s'agit surtout de manifestations modérées chroniques, de plus en plus ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nutrition/#i_10517

OLIGOÉLÉMENTS

  • Écrit par 
  • Jean LAVOLLAY
  •  • 3 577 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Maladies de carence »  : […] Dans la nutrition des plantes, les oligoéléments indispensables peuvent, au même titre que les autres éléments indispensables, se comporter en facteurs limitants . L'absence ou l'insuffisance d'un oligoélément se traduit par un défaut de croissance ou de développement qui peut s'accompagner de symptômes spécifiques de carence lorsque celle-ci est provoquée à l'état pur sur un milieu synthétique (c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oligoelements/#i_10517

PHARYNX

  • Écrit par 
  • Marcel AUBRY, 
  • Bernard MEYER
  • , Universalis
  •  • 5 692 mots

Dans le chapitre « Les lésions infectieuses »  : […] L' œsophagite aiguë , souvent d'origine grippale, se caractérise par une douleur à la déglutition. La radiographie est normale et l'endoscopie n'est pas à envisager, l'œsophagite guérissant sans séquelles. L' œsophagite phlegmoneuse ou ulcéronécrotique, plus grave, qui complique également la forme grave des maladies infectieuses, peut être plus sévère et parfois mortelle malgré la mise en œuvre d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pharynx/#i_10517

PHYTIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Armand TIBI
  •  • 562 mots

Extrait par Palladin, en 1891, de diverses graines et étudié par Winterstein qui, en 1897, montra qu'il s'agit d'un sel double de calcium et de magnésium dont l'hydrolyse libère un polyol cyclique, le méso-inositol, l'acide phytique est donc l'ester hexa-orthophosphorique du méso-inositol. L'acide phytique est le constituant phosphoré le plus abondant des végétaux ; il est localisé exclusivement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-phytique/#i_10517

PYRIDOXINE & PYRIDOXAL

  • Écrit par 
  • Geneviève DI COSTANZO
  •  • 612 mots

Ester phosphorique du pyridoxal (aldéhyde dérivé de la pyridine), qui constitue, avec le phosphate de pyridoxamine (forme amine) et la pyridoxine (forme alcool), la vitamine B 6 . Le pyridoxal phosphate, dont le rôle biologique est très étendu, est la coenzyme de nombreuses enzymes intervenant dans le métabolisme des acides aminés : transaminases, décarboxylases, racémases, désulfhydrases des acid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyridoxine-et-pyridoxal/#i_10517

RACHITISME

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 232 mots

Le rachitisme simple correspond à une carence en vitamine D (forme D 3 ou cholécalciférol) chez le nourrisson et l'enfant. Le diagnostic en est aisé, après constatation clinique et radiologique de lésions osseuses au niveau du crâne, des poignets, des chevilles et des jonctions chondro-costales, avec hypotonie musculaire. Dans cette forme banale, le traitement par la vitamine D entraînera habitue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rachitisme/#i_10517

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 466 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Réserves vitaminiques »  : […] Alors que les vitamines, synthétisées par les végétaux et les micro-organismes, sont des facteurs d'utilisation métabolique constamment indispensables aux cellules, rares sont les réserves de vitamines dans l'organisme animal, par opposition avec la simultanéité des réserves énergétiques et protéiques et des réserves vitaminiques dans la graine du végétal. Il est probable que les rapports, généra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-animales/#i_10517

SCORBUT

  • Écrit par 
  • François BOURNÉRIAS
  •  • 240 mots

Affection carentielle due au déficit en acide ascorbique (ou vitamine C), facteur vitaminique des fruits (et légumes) frais, très sensible à la chaleur, à l'action des alcalins et à l'oxydation. La maladie se manifeste par une atteinte gingivo-dentaire, par des lésions cutanées ecchymotiques et par une altération de l'état général. Rare actuellement dans les pays développés, à l'exception de quelq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/scorbut/#i_10517

VITAMINES

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 4 765 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rétinol, vitamines A »  : […] La source principale de vitamine A est le pigment végétal β- carotène, provitamine transformée en rétinol par la muqueuse intestinale. La vitamine, présente sous deux formes chimiques voisines A 1 et A 2 , est stockée dans le foie sous forme d'ester. Le rétinol ainsi disponible est transporté dans le sang lié à une protéine spécifique synthétisée par le foie. Les fonctions métaboliques assumées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitamines/#i_10517

VITAMINES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD
  •  • 191 mots

1897 C. Eijkman prouve que le béri-béri est un syndrome carentiel. 1909 F. G. Hopkins et W. Stepp découvrent la vitamine A (rétinol). 1910 C. Funk isole le facteur antibéribérique et l’appelle vitamine en raison de la présence d’un radical aminé dans cette molécule organique. 1922 E. V. McCollum découvre un facteur antirachitique, la vitamine D. 1922 H. Evans et K. Bishop trouvent la vitamine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitamines-reperes-chronologiques/#i_10517

Pour citer l’article

Jean-Pierre RUASSE, « CARENCES NUTRITIONNELLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/carences-nutritionnelles/