BRICK

Apparu après 1750, le brick est un petit navire de guerre à voile, son importance étant désignée par le nombre de bouches à feu : brick de douze, de dix-huit canons... Gréé en voiles latines sur deux mâts, il peut devenir un voilier très fin, le brick-aviso, destiné aux missions rapides. Le brick de charge, également connu, sera remplacé vers la fin du xixe siècle par le brick-goélette.

—  Jacques MÉRAND

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  BRICK  » est également traité dans :

NAVIGATION MARITIME

  • Écrit par 
  • Michel MOLLAT DU JOURDIN
  •  • 7 613 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'apogée de la marine à voile »  : […] L'ère des Grandes Découvertes avait donné à la marine à voile ses lettres de créance ; l'ère suivante, celle des compétitions pour l'exploration des richesses et la maîtrise des mers, consacre le grand voilier à vocation militaire. Époque du vaisseau par excellence, les xvii e et xviii e  siècles sonnent le glas de la marine à rames qui, dans un ultime éclat, atteint à la perfection du bateau lon […] Lire la suite

Les derniers événements

17 avril - 2 mai 1999 Royaume-Uni. Série d'attentats

Le 24, un engin du même type explose sur un marché de Brick Lane, dans la banlieue est de la capitale, qui est fréquenté par la communauté bengali. L'attentat, qui ne fait que quelques blessés, aurait pu être très meurtrier. Il est revendiqué par la même organisation. Le 30, un troisième attentat à la bombe dans un club homosexuel du quartier londonien de Soho fait trois morts. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques MÉRAND, « BRICK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/brick/