BITUME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Séparation des diverses familles de constituants des bitumes

Séparation des diverses familles de constituants des bitumes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Principaux types de bitume

Principaux types de bitume
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Propriétés et usages

La densité des bitumes (pétrole et gaz exclus) varie selon leur composition ; elle est cependant souvent voisine de 1. Ces corps sont thermoplastiques ; leurs propriétés mécaniques sont fonction de la température, de la présence de solvants et de la charge qu'ils supportent.

Les bitumes naturels ont été remplacés dans beaucoup d'usages (revêtements routiers, étanchéité, toits, imperméabilisation du papier) par les bitumes artificiels. Les calcaires asphaltiques sont encore activement exploités : le matériau broyé, dont la teneur en asphalte est ajustée vers 10 p. 100, sert à revêtir les sols (trottoirs).

Les grès et sables asphaltiques commencent à être exploités par séparation ou distillation de l'asphalte (ceux du Canada contiennent de 150 à 200 milliards de tonnes de bitume et ceux du Venezuela au moins autant). Enfin, les schistes bitumineux représentent une réserve potentielle d'huile bien supérieure à celle des gisements de pétrole. La pyrogénation des schistes, vers 500 0C, pour produire l'huile de schistes, est une industrie ancienne, mais qui a été pratiquement éliminée par l'usage du pétrole, sauf dans les périodes de pénurie (guerre de 1939-1945). Elle est cependant encore active dans quelques régions (Estonie, Mandchourie). On commence également à s'en préoccuper de nouveau dans d'autres pays, en particulier aux États-Unis (Utah, Colorado), au Brésil (Paraná) et au Maroc.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : président de la Commission nationale d'évaluation des recherches sur la gestion des déchets nucléaires, directeur général honoraire de l'Institut français du pétrole

Classification


Autres références

«  BITUME  » est également traité dans :

ASPHALTES

  • Écrit par 
  • Bernard TISSOT
  •  • 622 mots

Pétroles très lourds, visqueux ou solides, les asphaltes naturels sont généralement contenus dans des roches appelées sables (ou calcaires) asphaltiques ou bitumineux. L'origine la plus fréquente de ces dépôts est un pétrole normal qui s'est formé de façon classique par dégradation thermique du kérogène contenu dans une roche mère et par migration hors de celle-ci vers un réservoir poreux, où il a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/asphaltes/#i_11266

HYDROCARBURES

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 4 540 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Importance et enjeux »  : […] La plus ancienne utilisation d'hydrocarbures connue fut vraisemblablement à partir d'affleurements de bitume : en Judée (Palestine), en Égypte, au Pakistan... Dans cette dernière région, le site de Mehrgarh révéla aux archéologues durant les années 1970 des paniers, étanchéifiés par du bitume. Ces récipients ainsi imperméabilisés précédèrent les poteries. Datant de la même période néolithique (8  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hydrocarbures/#i_11266

MACADAM

  • Écrit par 
  • Mathieu FLONNEAU
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

L’évidence trompeuse avec laquelle est utilisé dans le langage courant le terme « macadam » pour désigner le revêtement des routes constitue un abus de langage manifeste et masque la mise au point progressive et complexe d’une invention décisive survenue au début du xix e  siècle dans le but de faciliter le roulement sur les chaussées. Le macadam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macadam/#i_11266

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard TISSOT, « BITUME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bitume/