SAYÃO BIDÚ (1902-1999)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La soprano brésilienne Bidú Sayão – de son vrai nom Balduína de Oliveira Sayão – naît le 11 mai 1902 à Niterói (État de Rio de Janeiro). Elle commence son éducation musicale à Rio de Janeiro, mais part très tôt pour la Roumanie afin d'étudier le chant auprès de la mezzo-soprano et soprano roumaine Elena Theodorini ; c'est à Bucarest qu'elle fait, en 1920, ses premières apparitions publiques. Cependant, son véritable maître sera, de 1923 à 1925, à Vichy puis à Nice, le ténor polonais Jean De Reszké, un des plus grands de sa génération.

Bidú Sayão fait ses débuts sur une scène lyrique en 1926, au Teatro Municipal de Rio de Janeiro, dans le rôle de Rosine du Barbier de Séville de Rossini, qu'elle reprend en 1928 au Teatro Costanzi de Rome. Invitée par la Scala de Milan (Rosine, 1930), par l'Opéra de Paris (Gilda de Rigoletto, 1931), puis dans toute l'Amérique latine – en particulier par le Teatro Colón de Buenos Aires –, remarquée par Toscanini, elle est engagée par le Metropolitan Opera de New York pour y interpréter le rôle titre de Manon de Massenet, dans lequel elle triomphe le 13 février 1937, sous la direction de Maurice Abravanel. Le « Met » devient son port d'attache jusqu'en 1952. Elle y assume douze rôles différents en treize saisons, abordant avec un égal bonheur Mozart (Zerline de Don Giovanni, Suzanne des Noces de Figaro), Donizetti (Norina de Don Pasquale, Adina de L'Élixir d'amour), Gounod (Juliette de Roméo et Juliette), Verdi (Violetta de La Traviata), Puccini (Mimi de La Bohème), Debussy (Mélisande)... Bidú Sayão chante aussi à l'Opéra de San Francisco de 1946 à 1952 et donne de très nombreux récitals qui lui valent une immense popularité.

Heitor Villa-Lobos écrit pour elle la célèbre Bachiana Brasileira n0 5, pour soprano et un ensemble [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « SAYÃO BIDÚ - (1902-1999) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/bidu-sayao/