BHUTTO BENAZIR (1953-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deux fois Premier ministre du Pakistan (de 1988 à 1990, puis de 1993 à 1996), Benazir Bhutto restera comme la première femme de l'époque moderne à avoir dirigé un pays musulman.

Socialement et politiquement, son parcours est celui d'une héritière. Elle naît à Karachi, le 21 juin 1953, dans une famille de grands propriétaires fonciers du Sind, la province du Sud. Son père, le brillant Zulfikar Ali Bhutto, lui-même fils d'un ministre du gouvernement impérial, sera président puis Premier ministre du Pakistan de 1971 à 1977, jusqu'au coup d'État du général Zia ul Haq. Ses frères, Murtaza et Shahnawaz, qui auraient pu jouer un rôle politique de premier plan, trouveront la mort dans des circonstances mal définies. Benazir Bhutto étudie à Harvard puis à Oxford, dont elle est diplômée (bachelor of arts), en 1973 et 1977, respectivement. Deux ans plus tard, l'exécution de son père fait d'elle la dirigeante du parti qu'il avait créé, le Pakistan People's Party (P.P.P.). Le régime, qui a imposé la loi martiale, est alors des plus autoritaires. Fréquemment emprisonnée de 1979 à 1984, en exil de 1984 à 1986, Benazir Bhutto ne peut faire campagne lors des élections législatives qui sont organisées, mais elle devient à son retour la figure de proue de l'opposition au régime, à travers des manifestations de masse qui caractériseront son action politique. En août 1988, le général Zia disparaît dans un mystérieux accident d'avion. Le vide politique qui en résulte et les élections qui s'ensuivent amènent la victoire du P.P.P., porté par le charisme et le prestige de Benazir Bhutto. Le 1er décembre 1988, celle-ci prend la tête d'un gouvernement de coalition. Elle est alors l'une des femmes les plus célèbres dans le monde. Elle conservera jusqu'à sa mort, dans les médias occidentaux, une image flatteuse, en dépit d'un bilan politique décevant.

Les succès, en effet, ne suivent guère. La concurrence exercée par la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  BHUTTO BENAZIR (1953-2007)  » est également traité dans :

PAKISTAN

  • Écrit par 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Gilbert ÉTIENNE, 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 19 646 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le problème du Sind »  : […] Après la sécession du Pakistan-Oriental, les Pendjabis représentent désormais 60 p. 100 de la population totale et occupent environ trois quarts des emplois militaires. Néanmoins, c'est un Sindi, Zulfikar Ali Bhutto qui, ayant succédé à Yayha Khan comme chef de l'État dans le cadre de la loi martiale prorogée, occupe le pouvoir. La Constitution do […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pakistan/#i_96233

Les derniers événements

25 juillet - 17 août 2018 • PakistanAlternance à l’issue des élections législatives.

pour corruption, perd la moitié de ses représentants avec 24,4 p. 100 des voix et 82 sièges. Le Parti du peuple pakistanais (PPP) de Bilawal Bhutto Zardari, fils de l’ancienne Première ministre Benazir Bhutto et de l’ancien président Asif Ali Zardari, progresse avec 13 p. 100 des suffrages et 54 députés [...] Lire la suite

3-11 mai 2013 • PakistanVictoire de la Ligue musulmane aux élections législatives.

Le 3, en pleine campagne électorale, Chaudhry Zulfiqar – le procureur chargé du dossier sur l'assassinat de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto en décembre 2007 – est tué par balles à Islamabad. En avril, l'ancien président Pervez Moucharraf a été inculpé et assigné à résidence [...] Lire la suite

19-22 juin 2012 • PakistanDestitution du Premier ministre Youssouf Raza Gilani.

Le 19, la Cour suprême destitue le Premier ministre Youssouf Raza Gilani. Ce dernier avait été condamné en avril pour outrage à la justice, en raison de son refus de rouvrir les enquêtes pour corruption visant le président Asif Ali Zardari, l'époux de Benazir Bhutto. Les poursuites [...] Lire la suite

4-10 janvier 2011 • PakistanAssassinat du gouverneur du Pendjab.

pakistanaise assassinée depuis l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto en décembre 2007. Le débat sur le blasphème a été ranimé par la condamnation à la pendaison, en novembre 2010, d'une chrétienne par un tribunal local du Pendjab; la Haute Cour de Lahore doit encore statuer sur cette peine. Salman Taseer [...] Lire la suite

7-22 août 2009 • PakistanMort du chef des talibans pakistanais.

d'un tir de missile américain, dans son fief du Sud-Waziristan, région tribale frontalière avec l'Afghanistan. Il est accusé d'être le principal commanditaire des attentats qui ont fait plus de deux mille morts au Pakistan ces deux dernières années, dont celui qui a tué le Premier ministre Benazir [...] Lire la suite

3-23 septembre 2008 • PakistanÉlection d'Asif Ali Zardari à la présidence et polémique sur les incursions américaines.

fois dans ces circonstances, «les forces internationales d'avoir violé la souveraineté de son pays». Le 6, les grands électeurs désignent par 70 p. 100 des suffrages Asif Ali Zardari, veuf de Benazir Bhutto et chef du Parti du peuple pakistanais, à la présidence de la République, vacante depuis la démission [...] Lire la suite

2-25 mars 2008 • PakistanÉlection de Youssouf Raza Gilani au poste de Premier ministre.

contre Asif Ali Zardari, époux de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto assassinée en décembre 2007, et chef du Parti du peuple pakistanais (P.P.P.). Le 24, le Parlement élit à une très forte majorité au poste de Premier ministre Youssouf Raza Gilani, candidat du P.P.P. et fidèle d'Asif Ali Zardari [...] Lire la suite

18-25 février 2008 • PakistanVictoire de l'opposition aux élections législatives.

Les 18 et 19 se déroulent les élections législatives, sur fond de violence. Le Parti du peuple pakistanais (P.P.P.) d'Asif Zardari, époux de Benazir Bhutto assassinée en décembre 2007, arrive en tête avec 30,6 p. 100 des suffrages et 121 sièges sur 342. La Ligue musulmane pakistanaise-Nawaz (P.M.L [...] Lire la suite

2-29 janvier 2008 • PakistanReport des élections législatives et regain des violences.

Le 2, à la suite de l'attentat qui a coûté la vie à Benazir Bhutto, chef du Parti du peuple pakistanais (P.P.P.), le 27 décembre 2007, la commission électorale annonce le report au 18 février des élections législatives prévues pour le 8 janvier. Les deux grands partis d'opposition, le P.P.P [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« BHUTTO BENAZIR - (1953-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/benazir-bhutto/