SCHIRACH BALDUR VON (1907-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le nom de Baldur von Schirach est intimement lié à la mainmise et à la restructuration de la jeunesse allemande au cours des années 1930.

Baldur von Schirach, d'extraction germano-américaine (sa propre mère est américaine ; son grand-père, officier unioniste, perdit une jambe à la bataille de Bull Run ; deux de ses ancêtres ont signé la Déclaration d'indépendance), est fils d'un officier d'active qui, en 1908, démissionne pour prendre la direction, à Weimar, du théâtre de la Cour. C'est à Weimar que le jeune Baldur reçoit des influences déterminantes, encore que contradictoires, pour son évolution ultérieure. Plus que par les apports du Weimar classique et postclassique, il est marqué par une forme de romantisme détérioré assez éloigné de celui d'un Hoffmann ou d'un Heine : plutôt qu'aux critères « classiques » (ordre, raison, humanité) il fera référence à la sentimentalité, à la fierté nationale vide, au clinquant funèbre. Après les convulsions qui accompagnent le premier après-guerre, le père de Baldur, limogé et aigri, se rapproche des premiers fondateurs du N.S.D.A.P. (Parti ouvrier allemand national-socialiste) et de Hitler, à qui il présente son fils. Sur le conseil de Hitler, Baldur, âgé de dix-huit ans, se rend à Munich et adhère au parti (1925). Il deviendra président de l'Union national-socialiste des étudiants allemands. Selon le témoignage de sa femme Henriette, les réunions de lecture du cercle d'étudiants qu'il dirige renforcent et consolident les premières influences : sous un portrait de Napoléon, on déclame les poèmes de Stefan George, on cite Ernst Jünger. Baldur fait siennes les thèses d'auteurs comme Houston St. Chamberlain, Adolf Bartels (raciste et antisémite), Hitler, Henry Ford (dont Le Juif international le rend définitivement antisémite). Influences et contenus que l'on retrouve dans les cinquante poèmes de son recueil Die Fahne der Verfolgten (L'Étendard des persécutés) avec l'exaltation de la mort, du drapeau, du combat, de l' [...]



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Adrien SALMIERI, « SCHIRACH BALDUR VON - (1907-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/baldur-von-schirach/