Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BAKÉLITE

En 1907, le chimiste américain d'origine belge Leo Hendrik Baekeland met au point la Bakélite, nom commercial de la résine synthétique à base de phénols et de formaldéhyde. Résistante à la chaleur et à de nombreux produits chimiques, isolant électrique, légère et semi-transparente, la Bakélite peut se substituer à de nombreux matériaux tels que la porcelaine ou encore le celluloïd, premier plastique mis au point par l'Américain John W. Hyatt à la fin des années 1860. Il semble que cette résine ait été découverte avant Baekeland mais c'est ce dernier qui a mis au point le procédé d'obtention de ce premier plastique thermodurcissable, c'est-à-dire durci de façon permanente après chauffage et moulage. Cette propriété ouvre à ce composé une variété d'usages en électricité, chimie, etc. Pour ses recherches, Baekeland a utilisé l'argent qu'Eastman Kodak lui avait versé pour acquérir son brevet sur un papier photographique ainsi que l'entreprise qu'il avait fondée pour le commercialiser. Le développement de la Bakélite aux propriétés étonnantes marque le début de l'industrie des plastiques qui se développera au cours du xxe siècle.

— Olivier LAVOISY

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • BAEKELAND LEO HENDRIK (1863-1944)

    • Écrit par Georges BRAM
    • 219 mots

    Chimiste américain d'origine belge né à Gand et mort à Beacon (État de New York). Après avoir effectué ses études supérieures à l'université de sa ville natale, il y obtient en 1884 un doctorat en sciences naturelles et y commence une carrière d'enseignant. En 1889, son voyage de noces l'ayant amené...

  • HYATT JOHN WESLEY (1837-1920)

    • Écrit par Bruno JACOMY
    • 709 mots
    • 1 média

    Industriel et inventeur américain, John Wesley Hyatt a mis au point le Celluloïd, une des premières matières plastiques artificielles. Il a fondé plusieurs sociétés à Albany (État de New York) pour exploiter ce nouveau matériau et a déposé de nombreux brevets sur des procédés de fabrication très...

  • MATÉRIAUX

    • Écrit par François DAGOGNET
    • 6 626 mots
    ...du xxe siècle, on peut abandonner les ressources naturelles qu'on dénaturait. Ainsi, Leo Baekeland crée le premier plastique véritable, la bakélite. Il part de l'acide phénolique et du formol, en présence de catalyseurs alcalins, d'où une sorte de gomme-laque, capable de remplacer des productions...
  • PHÉNOLS

    • Écrit par Jacques METZGER
    • 3 352 mots
    • 2 médias
    Ce dernier s'anhydrise, par départ d'eau entre deux hydroxyles alcooliques, pour former une résine tridimensionnelle appelée « bakélite ». Il est d'ailleurs possible que, dans les bakélites, les ponts qui unissent les noyaux ne soient pas exclusivement − CH2 − O − CH2, mais...

Voir aussi