VAJPAYEE ATAL BEHARI (1924-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Leader du Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien), principale formation nationaliste hindoue, Atal Behari Vajpayee fut Premier ministre de l'Inde à deux reprises, en 1996, puis de 1998 à 2004.

Atal Behari Vajpayee, mars 1998

Atal Behari Vajpayee, mars 1998

Photographie

Après la victoire de son parti, le Bharatiya Janata Party, principale formation nationaliste hindoue, aux élections de février-mars 1998, Atal Behari Vajpayee (ici entouré de ses alliés du parti sikh modéré de l'Akali Dal) sera nommé Premier ministre. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Né le 25 décembre 1924 à Gwalior, dans le Madhya Pradesh, Atal Behari Vajpayee est élu pour la première fois au Parlement en 1957 en tant que membre du Bharatiya Jana Sangh (BJS, Association du peuple indien), ancêtre du BJP. En 1977, le BJS rejoint trois autres partis pour former le Janata Party, qui dirige le gouvernement jusqu'en juillet 1979. Nommé ministre des Affaires étrangères, Vajpayee forge sa réputation en améliorant les relations de l'Inde avec le Pakistan et la Chine. En 1980, après une scission au sein du Janata Party, il aide le BJS à se réorganiser sous le nom de BJP. En 1992, il est l'un des rares leaders hindous à condamner la destruction de la mosquée historique d'Ayodhya par les extrémistes anti-musulmans.

Atal Behari Vajpayee est investi Premier ministre en mai 1996 mais occupe cette fonction pendant treize jours seulement, ne parvenant pas à rassembler une majorité. Au début de l'année 1998, il est à nouveau nommé à la tête du gouvernement après la victoire sans précédent du BJP aux élections législatives, mais il est contraint de nouer une alliance fragile avec divers partis régionaux. En 1999, le BJP renforce sa position au Parlement et consolide son emprise sur le gouvernement.

Bien qu'il soit apprécié pour son pragmatisme, Vajpayee adopte une attitude de défi vis-à-vis de l'Occident, qui critique les essais nucléaires auxquels l'Inde a procédé en 1998. Il avait auparavant été félicité pour ses gestes de conciliation envers la minorité musulmane vivant dans le pays. En 2000, le gouvernement Vajpayee lance la privatisation de secteurs industriels clés. Deux ans plus tard, il est désapprouvé pour la lenteur de sa réaction face aux émeutes intercommunautaires qui éclatent à Godhra, au Gujarat : ces violences provoqueront la mort d'un millier de personnes environ, musulmanes en majorité. En 2003, Atal Be [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  VAJPAYEE ATAL BEHARI (1924-2018)  » est également traité dans :

INDE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Christophe JAFFRELOT, 
  • Jacques POUCHEPADASS
  • , Universalis
  •  • 22 498 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « La conquête du pouvoir par le B.J.P. »  : […] Le principal bénéficiaire du déclin congressiste est le B.J.P., qui devient le premier parti à la Lok Sabha avec 160 sièges, mais qui n'a pas les moyens de former le gouvernement. Le pouvoir échoit donc à une troisième force, l'United Front (U.F.), née du rapprochement du National Front des années 1989-1990 et du Left Front dominé par le C.P.I. et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_35490

Les derniers événements

10-19 mai 2004 • IndeVictoire électorale du Parti du Congrès.

communistes. L'Alliance démocratique nationale, conduite par les nationalistes du Bharatiya Janata Party (Parti du peuple indien, B.J.P.) du Premier ministre Atal Behari Vajpayee, ne totalise que 189 sièges dont 138 pour le B.J.P. Le taux de participation s'élève à 57,9 p. 100. Le B.J.P. était au pouvoir [...] Lire la suite

5 janvier 2004 • Inde - PakistanRétablissement d'un « dialogue global ».

Pour la première fois depuis juillet 2001, le président pakistanais, Pervez Moucharraf, et le Premier ministre indien, Atal Behari Vajpayee, se rencontrent à Islamabad, en marge d'un sommet régional. La déclaration commune publiée à cette occasion affirme la volonté des deux pays, qui s'étaient trouvés au bord de la guerre au printemps de 2002, de rétablir entre eux un « dialogue global » incluant donc le dossier du Cachemire.  [...] Lire la suite

13-29 décembre 2001 • Inde - PakistanRegain de tension après un attentat contre le Parlement indien.

« terroriste » par les États-Unis. Le 29, le président américain George W. Bush engage le Premier ministre indien, Atal Behari Vajpayee, à prendre en compte les gestes du Pakistan pour combattre la lutte armée au Cachemire. Dans le même temps, Islamabad arrête Hafez Saïd, chef du Lashkar-i-Taïba, organisation également accusée par New Delhi d'être impliquée dans l'attentat du 13. L'Inde qualifiera ce geste de « pas en avant dans la bonne direction ».  [...] Lire la suite

14-16 juillet 2001 • Pakistan - IndeÉchec de la visite du président Pervez Moucharraf en Inde.

et le Premier ministre indien, Atal Behari Vajpayee, ne parviennent pas à adopter une déclaration commune, rejetant chacun sur l'autre partie la responsabilité de cet échec. Le blocage des discussions provient principalement du refus de l'Inde de faire dépendre la normalisation des relations bilatérales des progrès sur le dossier du Cachemire; quant au Pakistan, il refuse de voir ce conflit réduit à du « terrorisme transfrontalier ».  [...] Lire la suite

26-31 mai 1999 • Inde - PakistanMontée des tensions dans le Cachemire.

, Atal Behari Vajpayee, dénonce ce qui « n'est pas une simple intrusion [mais] une attaque et une tentative pour changer la frontière ». Les infiltrations de combattants séparatistes depuis le Pakistan auraient commencé en octobre 1998.  [...] Lire la suite

17-26 avril 1999 • IndeChute du gouvernement et dissolution du Parlement.

Le 17, le Parlement renverse, à une voix près, le gouvernement d'Atal Behari Vajpayee. Le vote de confiance avait été imposé par le président Kocheril Raman Narayanan à la suite de la défection d'un des membres de la coalition conduite par le Bharatiya Janata Party (nationaliste hindou [...] Lire la suite

20 février 1999 • Inde - PakistanVisite du Premier ministre indien à Lahore.

Atal Behari Vajpayee effectue, à Lahore, la première visite d'un Premier ministre indien au Pakistan depuis dix ans. La tension entre les deux pays demeure vive, cinquante ans après leur séparation. Elle s'est encore renforcée à la suite des essais nucléaires auxquels les deux pays ont procédé [...] Lire la suite

11-30 mai 1998 • Inde - PakistanEssais nucléaires.

Le 11, l'Inde procède à trois essais nucléaires souterrains dans le désert du Rajasthan. Le pays n'est pas signataire des traités internationaux sur la non-prolifération nucléaire et sur l'interdiction des essais. Le gouvernement nationaliste hindou d'Atal Behari Vajpayee, au pouvoir depuis mars [...] Lire la suite

15-28 mars 1998 • IndeNomination d'Atal Behari Vajpayee au poste de Premier ministre.

Le 15, le président Kocheril Raman Narayanan nomme Atal Behari Vajpayee, l'un des dirigeants du Bharatiya Janata Party (B.J.P., nationaliste hindou) arrivé en tête lors des élections législatives de février, Premier ministre en dépit de l'impossibilité où celui-ci se trouve de réunir une majorité parlementaire. Le 19, Atal Behari Vajpayee prête serment. Le 28, son gouvernement obtient la confiance du Parlement.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« VAJPAYEE ATAL BEHARI - (1924-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/atal-behari-vajpayee/