SEGAL ARTHUR (1875-1944)

Peintre d'origine roumaine, qui émigre à Londres en 1936, Arthur Segal se situe, pour la partie la plus importante de son œuvre, dans l'avant-garde allemande : d'abord dans le courant expressionniste, puis dans une forme de cubisme assez particulière. Arrivé à Berlin en 1892, séjournant également à Munich, il a pour professeur Hoelzel et subit les influences de Munch, Van Gogh et Segantini. Ses œuvres, à la couleur violente et à la volonté expressive, sont exposées avec celles de Nolde, Heckel, Kirchner et Pechstein. Segal aide également à la fondation de la Neue Secession en 1910 et joue un rôle de premier plan dans le November Gruppe. À partir de 1917, à la lecture des théories de Goethe sur la couleur, influencé sans doute par les œuvres de Robert Delaunay, qui a exposé à la galerie Der Sturm en 1912, Segal évolue vers un style qualifié par N. Lynton de « cubiste ». Divisant ses toiles en parties égales, le plus souvent des carrés ou des rectangles (il les appelle lui-même des « équi-balances »), Segal mêle, dans une tentative de narration évidente, des recherches de construction géométrique et d'alternance de couleurs à des problèmes optiques où joue le contraste du clair et de l'obscur (Street, 1924 ; Chicago, 1926). Segal est souvent confondu par les critiques avec son presque homonyme Lasar Segall, qui, après avoir séjourné également en Allemagne, a fait carrière au Brésil ; les œuvres de Segal suscitèrent un grand intérêt avant la guerre, mais elles n'ont jamais atteint le grand public. Cela peut s'expliquer par le fait que son métier de professeur (qu'il exerça en Allemagne, puis en Angleterre) lui a toujours permis de se tenir à l'écart des marchands et des galeries, et que d'autre part, à la fin de sa vie, il était revenu à un naturalisme quelque peu académique.

—  Maïten BOUISSET

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Maïten BOUISSET, « SEGAL ARTHUR - (1875-1944) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-segal/