ANTENNES, technologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Antenne satellite de communication

Antenne satellite de communication
Crédits : Thaiview/ Shutterstock

photographie

Indicatrice d'émission

Indicatrice d'émission
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Doublets électrique et magnétique

Doublets électrique et magnétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Configurations classiques

Configurations classiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Tous les médias


Historique

La possibilité de transmettre à distance et sans fil des signaux électriques fut entrevue dès la mise en évidence des phénomènes d'induction par Michael Faraday (1831). Ainsi, dans une certaine mesure, la bobine, qui deviendra le cadre, peut-elle être considérée comme la première antenne. Toutefois, il ne s'agit pas encore véritablement de propagation, et il faut attendre les expériences de Heinrich Hertz (1887) pour confirmer la théorie de James Clerk Maxwell (1873) selon laquelle les champs électriques et magnétiques se propagent, comme la lumière, sous forme d'ondes. Avec un doublet électrique formant éclateur, Hertz réussit à produire et à détecter des ondes décimétriques. On peut déjà noter la présence d'un réflecteur parabolique destiné, comme en optique, à focaliser le rayonnement. De fait, c'est du côté des ondes kilométriques que Guglielmo Marconi franchit des étapes décisives en radiotélégraphie avec, au départ, un simple fil relié à un cerf-volant. La première liaison transatlantique eut lieu en 1901. Très vite, les possibilités offertes par la triode, inventée par Lee De Forest en 1906, permirent d'effectuer des liaisons téléphoniques sur de grandes distances. La première liaison transpacifique entre les États-Unis et le Japon, avec relais à Honolulu, eut lieu en 1915. Jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, les antennes demeurèrent exclusivement constituées par des fils, ou des arrangements de fils disposés au sol, suspendus au plus haut des supports disponibles – la tour Eiffel, entre autres –, tendus entre les superstructures des navires, déroulés à partir des avions...

Jusqu'en 1920, l'idée persiste que, conformément aux théories d'Arnold Sommerfeld, seules les ondes longues permettent des liaisons au-delà de l'horizon par diffraction à la surface de la Terre. Ce sont les radioamateurs, relégués dans le domaine des ondes décamétriques, qui montrèrent que de telles liaisons sont possibles avec ces ondes, en utilisant leur réflexion sur l'ionosphère. Avec de telles longueurs d'onde, la dimension raisonnable des antennes permet une évolut[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université Pierre-et-Marie-Curie, Paris-VI, chef du service d'électromagnétisme à l'École supérieure d'électricité

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Charles BOLOMEY, « ANTENNES, technologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/antennes-technologie/