ANHYDRITE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sulfate anhydre de calcium, l'anhydrite, fréquemment incolore ou blanche à grise, parfois bleutée à rosâtre, se présente généralement en masse finement cristallisée ou granulaire. Les cristaux bien exprimés (prismatiques courts et tabulaires) sont rares. On la reconnaît facilement grâce à ses trois clivages orthogonaux, qui lui donnent un aspect cubique, et à sa faible densité.

formule : Ca(SO4) ;

système : orthorhombique, bipyramidal ;

dureté : 3-3,5 ;

poids spécifique : 2,98 ;

éclat : vitreux à nacré ;

transparence : transparente à translucide ;

cassure : quelconque.

L'anhydrite (nom provenant du grec anhydros signifiant « sans eau »), se transforme, en présence d'eau, en gypse. Souvent associée au sel gemme et au gypse, elle se rencontre dans les formations sédimentaires de type évaporitique. Elle peut aussi provenir de l'altération hydrothermale de calcaires ou de dolomies. Les gisements les plus importants sont exploités pour la production d'acide sulfurique (H2SO4) ; ils se situent en Pologne (mines de sel de Cracovie), en Allemagne (mine de Stassfurt), aux États-Unis (mine de Balmat, New York), en France (salines de Dax et de Saint-Pandelon, Landes), etc.

Les belles compositions minérales, comme celles de couleur blanc rosé extraites du tunnel du Simplon (Valais, Suisse) ou celles blanc bleuté de Naica (Chihuahua, Mexique) sont des pièces de collection recherchées.

—  Yves GAUTIER

Écrit par :

  • : docteur en sciences de la Terre, concepteur de la collection La Science au présent à la demande et sous la direction d'Encyclopædia Universalis, rédacteur en chef de 1997 à 2015

Classification


Autres références

«  ANHYDRITE  » est également traité dans :

CALCIUM

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 292 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Carbonate et sulfate »  : […] à 150 0C, il perd 1,5 molécule d'eau et, au-delà, le sulfate anhydre β se forme ; ces phases de la déshydratation étant réversibles, il suffit de mélanger les produits déshydratés à de l'eau pour obtenir une masse dure, dont le volume s'accroît lors de la prise, propriété qui favorise les scellements et les moulages. Le sulfate anhydre, très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcium/#i_3077

GYPSE

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 1 052 mots
  •  • 1 média

intense dans des mers peu profondes, des lagunes ou des lacs salés. C'est le premier à cristalliser avant l'anhydrite, le sel gemme (ou halite), la carnallite et la sylvine. L'anhydrite se forme si le gypse, enfoui dans les sédiments, atteint la température adéquate à la transformation gypse → anhydrite + eau. Les gisements de gypse ne se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gypse/#i_3077

SULFATES NATURELS

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 2 045 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Sulfates de calcium »  : […] est formée de feuillets dont la liaison est réalisée par l'eau, ce qui autorise un clivage facile ; l'hémihydrate, ou bassanite CaSO4.1/2H2O, constituant principal du plâtre ; l'anhydrite CaSO4, orthorhombique (Bbmm), de densité 2,98 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfates-naturels/#i_3077

SULFURIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Gabriel TRIDOT
  •  • 3 514 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Préparation de l'anhydride sulfureux »  : […] Une autre source d'anhydride sulfureux est constituée par le sulfate de calcium anhydre naturel (anhydrite) dont les vastes gisements, répandus dans le monde entier, sont aisément exploitables. Une partie du sulfate est réduite en sulfure en présence de charbon à 900 0C : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-sulfurique/#i_3077

Pour citer l’article

Yves GAUTIER, « ANHYDRITE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anhydrite/