ANÉMOCHORIE

Dissémination, par l'intermédiaire du vent, des fruits et des graines de plantes à fleurs, et, plus généralement, des spores et d'autres formes de dispersion des espèces vivantes. Parmi les caractères morphologiques favorables à l'anémochorie, la petitesse et la légèreté des semences et des germes constituent une possibilité simple et efficace. Ainsi se trouvent dispersées dans les airs, outre les spores de bactéries ou les kystes de protozoaires, des spores de champignons, les graines fines comme de la poussière de nombreuses orchidées, etc. Certaines espèces de cette dernière famille ont des graines pesant seulement de 5 à 10 millièmes de milligramme. Chez les végétaux inférieurs, les thalles du lichen Lecanora esculenta peuvent se détacher des rochers et être roulés par le vent : c'est la « manne du désert » d'Égypte et d'Arabie. Toutefois, le poids n'est qu'obstacle relatif à la dispersion par le vent, qui peut porter au loin des individus entiers (insectes). Il arrive même que des ouragans aspirent en l'air grenouilles, poissons et autres animaux aquatiques qui retombent parfois dans des étendues d'eau isolées, ainsi enrichies. Chez les plantes à fleurs, l'anémochorie implique en général des dispositifs morphologiques particuliers. On en trouve dont la forme rappelle plutôt les planeurs nés de l'invention humaine, d'autres plutôt les parachutes. En vol plané, la semence, glissant sur l'air, parcourt une certaine distance à partir de la plante mère ; il en va de même avec le type parachute, dès lors que le vent dévie de la verticale la chute ralentie. Les semences qui planent, fruits ou graines ailés, comportent autour d'elles une membrane tendue, souvent soutenue par une nervure renforcée. Dans une première forme, symétrique, la membrane existe tout autour du fruit ou de la graine, le centre de gravité coïncide à peu près avec le centre de pression : un vol glissé en résulte, c'est le cas des fruits de l'orme, du bouleau, de la spergule, de l'angélique. Le record de taille est détenu par une liane de l'Insulinde, Macrozanonia, dont l [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  ANÉMOCHORIE  » est également traité dans :

DIASPORES, botanique

  • Écrit par 
  • Robert GORENFLOT
  •  • 936 mots

, eau) : spores et propagules de Thallophytes, fragments de Phanérogames aquatiques, leurs fruits et leurs graines. De même, le vent (anémochorie, de anemos, vent) est un agent efficace : spores de Champignons, isidies et sorédies des Lichens, fruits et graines. Dans ce cas, les diaspores sont de petite taille, ou même microscopiques ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diaspores-botanique/#i_47194

FRUITS

  • Écrit par 
  • Jean-Luc REGNARD, 
  • Roger ULRICH
  • , Universalis
  •  • 7 958 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Rôle biologique »  : […] des semences. La capsule du marronnier d'Inde éclate en arrivant au sol et projette ses graines. Chez de nombreuses espèces, les fruits, légers, sont dispersés par le vent (anémochorie pour les akènes ailés ou à parachute). Ailleurs, le transport est effectué par les animaux (zoochorie) ; les fruits sont alors comestibles (drupes de lierre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fruits/#i_47194

MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Ivan SACHE
  •  • 2 546 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Des maladies à propagation erratique mais inéluctable »  : […] microscopiques qui sont produites à la surface des tiges et des feuilles malades. Très légères et sphériques, ces spores, ainsi que celles de nombreux autres champignons parasites des plantes, sont particulièrement bien adaptées à la dissémination par le vent et peuvent « voyager » passivement sur de très longues distances […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladies-emergentes-vegetales/#i_47194

Pour citer l’article

Jacques DAUTA, « ANÉMOCHORIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/anemochorie/