PREVIN ANDRÉ GEORGE (1929-2019)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pianiste, compositeur et chef d'orchestre américain d'origine allemande, André Previn, de son vrai nom Andreas Ludwig Priwin, est né le 6 avril 1929 à Berlin.

Sa famille, d’origine juive, fuit les persécutions nazies et, après un court passage par Paris, s'installe à Los Angeles en 1939. Là, André Previn poursuit la formation musicale entamée au Conservatoire de Berlin. Il réalise diverses orchestrations et arrangements pour la Metro-Goldwyn-Mayer dans les années 1940 et travaille à la MGM de 1952 à 1960. Ses compositions ou adaptations pour le cinéma, Gigi (V. Minelli, 1958), Porgy and Bess (O. Preminger, 1959), Irma la Douce (B. Wilder, 1963) et My Fair Lady (G. Cukor, 1964), lui vaudront quatre oscars. Il participe également, en tant que pianiste de jazz, à de nombreuses sessions d’enregistrement avec, notamment, Dizzy Gillespie, Benny Carter.

À partir des années 1960, André Prévin entame une carrière de chef d’orchestre. Il est ainsi chef permanent de l'Orchestre symphonique de Houston de 1967 à 1970, de l'Orchestre symphonique de Londres de 1968 à 1979, ainsi que de l'Orchestre symphonique de Pittsburgh de 1976 à 1984. Chef permanent du Royal Philharmonic Orchestra de 1985 à 1991, directeur musical de l’Orchestre philharmonique de Los Angeles de 1986 à 1989, enfin, de 2002 à 2006, il occupe le même poste à l’Orchestre philharmonique d’Oslo. Parmi ses musiciens de prédilection, on compte Rachmaninov, Tchaïkovski, Prokofiev, mais aussi Ravel et Debussy.

André Previn est également l'auteur d'une symphonie, de concertos, de musiques de chambre et de deux opéras, parmi lesquels Un Tramway nommé désir, d’après Tennessee Williams, créé en 1998 à San Francisco avec Renée Fleming dans le rôle de Blanche DuBois. Il est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Music Face to Face (1971), Orchestra (1979) et No Minor Chords : My Days in Hollywood (1991).

André Previn meurt à New York le 28 février 2019.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PREVIN ANDRÉ GEORGE - (1929-2019) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-george-previn/