RÉFLEXIVE ANALYSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À la suite de Jules Lagneau, disciple de Lachelier, on appelle « analyse réflexive » l'analyse qui consiste à réfléchir sur n'importe quelle pensée en vue de dégager les conditions de toute pensée, de découvrir les caractères essentiels de la pensée ; remontant de condition en condition, elle retrouve ce qui fait l'unité de la pensée, sa nécessité, son universalité, sa spontanéité, son autorégulation. C'est par là que l'analyse réflexive, centrée sur les problèmes de la perception et du jugement, débouche sur des problèmes de philosophie générale (y compris le problème d'un dieu de la raison). Historiquement, l'analyse réflexive a été liée à l'idéalisme, au primat du « Je pense » professé par Descartes et par Kant. Mais certains auteurs parlent d'analyse réflexive, de méthode réflexive, en un sens indépendant. Au lieu de porter sur la pensée, l'analyse réflexive peut porter sur l'action. Il y a alors analyse par voie de réflexion, en vertu de l'acte second qu'est toute reprise réfléchie. Cette analyse restitue toutefois les composants et dégage, en le préservant, le fondement de l'agir vécu ; elle ne reconstitue pas par voie abstraite ce qui n'est posé que de façon globale et concrète, en vertu d'une initiative synthétique dont aucune réflexion analytique ne rend compte. Ainsi comprise, l'analyse réflexive se rapproche de la resolutio ou de la reductio médiévales, qui consistaient à ramener une notion, ou une réalité, à ce qui la fonde.

—  Henry DUMÉRY

Écrit par :

  • : professeur de philosophie à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification


Autres références

«  RÉFLEXIVE ANALYSE  » est également traité dans :

ALAIN ÉMILE CHARTIER, dit (1868-1951)

  • Écrit par 
  • Robert BOURGNE
  •  • 4 551 mots

Dans le chapitre « Philosophe d'abord »  : […] Le rapport d'Alain à la philosophie fut immédiat par la rencontre d'un professeur, modeste autant que rare, qui exerçait pour lui-même et devant quelques bacheliers la puissance propre à l'esprit. Le jeune Émile, boursier d'Alençon qui à la rentrée d'octobre 1886 débarquait provincialement dans un Paris agité par le boulangisme, n'ayant d'autre ambition que d'entrer à l'École normale supérieure d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain/#i_45543

LACHELIER JULES (1832-1918)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis DUMAS
  •  • 276 mots

Universitaire et philosophe français, d'inspiration idéaliste, dont les œuvres principales sont : Du fondement de l'induction (1871) ; Psychologie et métaphysique (1885) ; Études sur le syllogisme , suivies de L'Observation de Platner (1907) ; Lettres 1856-1918 (1933). Chez Lachelier, c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-lachelier/#i_45543

LAGNEAU JULES (1851-1894)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis DUMAS
  •  • 237 mots

Professeur qui laissa à ses élèves, parmi lesquels Alain (cf. Souvenirs concernant Lagneau , 1925), une impression inoubliable, Lagneau insistait sur le caractère tout personnel de la réflexion philosophique. C'est en rentrant en soi-même que chacun trouve la lumière. Le point de départ est la psychologie. En poussant l'analyse réflexive, ce n'est pas un ego que nous trouvero […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jules-lagneau/#i_45543

Pour citer l’article

Henry DUMÉRY, « RÉFLEXIVE ANALYSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-reflexive/