MAALOUF AMIN (1949- )

Amin Maalouf se réclame autant de l'Occident que du monde arabo-musulman. Attentif au Dérèglement du monde (2009), l'écrivain – auteur de romans et d'essais – travaille à élaborer une vision dépassionnée et réfléchie des croyances et des différences humaines à partir de son expérience libanaise.

Né à Beyrouth le 25 février1949, Amin Maalouf est originaire du Mont-Liban. De confession chrétienne, il éprouve son appartenance comme minoritaire dans une société fortement communautaire. Les ramifications familiales de son ascendance vont d'Istanbul à Héliopolis, du côté maternel ; de Cuba et des États-Unis jusqu'au Brésil, du côté paternel. Dès l'enfance, le récit de cette diaspora berce ce fils d'une famille d'enseignants. Après des études d'économie et de sociologie, il entre dans le journalisme. Marié, père de trois enfants, il est grand reporter pendant douze ans à An-Nahar International. En 1975, la guerre civile éclate au Liban, un conflit qui dure jusqu'en 1990, au fil des alliances entre les divers belligérants. Amin Maalouf quitte Beyrouth dès 1976 pour Paris, où il devient bientôt rédacteur en chef de Jeune Afrique.

Dans son œuvre, Amin Maalouf ne cesse de croiser et de confronter les points de vue de l'Orient et de l'Occident. Déjà, son premier essai, Les Croisades vues par les Arabes (1983), décrit la barbarie franque en terre sainte de 1096 à 1291, et met en lumière le regard trop longtemps négligé des Arabes et des Turcs, les oubliés de l'histoire chrétienne des croisades. De même, Léon l'Africain (1986) est une autobiographie imaginaire construite à partir d'une histoire vraie, nourrie des récits des voyageurs arabes et de l'expérience du journaliste-reporter. Homme d'Orient et d'Occident, d'Afrique et d'Europe, Léon l'Africain, diplomate et géographe du début du xvie siècle, est aussi notre contemporain.

Mêlée de souvenirs personnels et de documents conservés, l'écriture narrative de Maalouf ranime le temps passé à partir d'un territoire intérieur dont l'exploration redonne souffle au présent. C'est le cas du Rocher de Tanios (prix Goncourt 1993), situé dans le Mont-Liban de l'enfance, du Périple de Baldassare (2000), ou encore du très autobiographique Origines (2004). Dans Les Désorientés (2012), l'écrivain revient sur les guerres locales qui déstabilisent le Liban, pays où l'équilibre entre communautés est dès lors appréhendé comme un paradis perdu. Adam, le narrateur, a quitté son pays dès le début du conflit ; son ami Mourad est resté ; il s'est enrichi en se compromettant avec les gens au pouvoir. Auparavant, ces étudiants de confession diverse, enclins à refaire le monde dans le respect des valeurs universelles, étaient adeptes des Lumières, de Camus, de Sartre, de Nietzsche, passionnés de liberté et partisans de la diversité. Ils sont redevenus chrétiens, musulmans ou juifs. Le retour des « identités meurtières » (qui est aussi le titre d'un essai de l'écrivain, paru en 1998) est peut-être le résultat de l'effondrement des utopies du xxe siècle, de la déroute politique et morale du marxisme. Les deux univers culturels dont est issu l'écrivain se trouvent désormais dos à dos. D'un côté, le monde arabe et l'indigence de sa conscience morale dans le sort fait aux minorités en Orient ; de l'autre, la propension de l'Occident, au nom des droits de l'homme et de l'humanitaire, à transformer sa conscience morale en instrument de domination. Le dérèglement du monde, suggère Amin Maalouf, est autant intellectuel que financier, autant géopolitique qu'éthique,

Amin Maalouf a été élu le 23 juin 2011 à l'Académie française.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  MAALOUF AMIN (1949- )  » est également traité dans :

FRANCOPHONES LITTÉRATURES

  • Écrit par 
  • Jean-Marc MOURA
  •  • 7 233 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Quelle identité culturelle ? »  : […] Hors d’Europe, les littératures francophones relèvent de la « francophonie d’implantation » issue de l’expansion coloniale de la France ou appartenant à des zones de rayonnement culturel. Pour ces littératures en contact avec une ou plusieurs autres littératures écrites dans un ou plusieurs autres idiomes, le questionnement identitaire et linguistique est au cœur de la création, d’autant que les d […] Lire la suite

FRANCOPHONIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 3 361 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Une langue à partager »  : […] En 2006, à l'occasion du Festival de la francophonie en France, le ministère des Affaires étrangères a mis en œuvre une remarquable entreprise bibliographique pour recenser l'ensemble des ouvrages en langue française publiés dans le monde depuis 1990. Le résultat – un fort volume de plus de 700 pages – est impressionnant. Dans ce volume intitulé Mondes francophones , on peut découvrir des dizain […] Lire la suite

Pour citer l’article

Véronique HOTTE, « MAALOUF AMIN (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/amin-maalouf/