ASPERTINI AMICO (1475 env.-1552)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Élève de Francia à Bologne, Amico Aspertini subit aussi l'influence de Lorenzo Costa et d'Ercole de' Roberti. Il tenta d'assimiler le style de Pérugin et de Pinturicchio durant le séjour qu'il fit à Rome de 1500 à 1503 où il étudia également les grotesques. Il a laissé plusieurs carnets de dessins qui révèlent son intérêt pour les monuments et les sculptures antiques, dont il fait des croquis très libres et d'un style souvent déconcertant. En 1506, il revient à Bologne, où il décore de fresques, avec Francia et Costa, différentes chapelles de l'église Saint-Jacques-le-Majeur ainsi que l'oratoire voisin de Sainte-Cécile. Son œuvre la plus personnelle est le décor de la chapelle Cenami à San Frediano de Lucques, où la recherche formelle trahit son anticlassicisme et cette originalité dans l'expression qui lui valut d'être traité par ses contemporains, et par Vasari, d'« homme capricieux, à la cervelle bizarre ».

—  Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE

Écrit par :

Classification

Autres références

«  ASPERTINI AMICO (1475 env.-1552)  » est également traité dans :

CORRÈGE (1489 env.-1534)

  • Écrit par 
  • Andréi NAKOV
  •  • 1 439 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un peintre émilien »  : […] La vie du peintre émilien Antonio Allegri, dit le Corrège, né dans la ville qui lui donna son nom, n'est connue que par des témoignages indirects ; à l'incertitude de sa date de naissance s'ajoutent les informations imprécises au sujet de sa vie, de sa culture et de sa formation artistique. Seuls quelques contrats et documents d'archives fournissent les repères certains de l'évolution d'un des plu […] Lire la suite

Pour citer l’article

Marie-Geneviève de LA COSTE-MESSELIÈRE, « ASPERTINI AMICO (1475 env.-1552) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/amico-aspertini/