BOUÉ AMI (1794-1881)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Géologue autrichien d'origine allemande, né à Hambourg, Boué fit ses études en Allemagne puis à Genève, Paris et Édimbourg. Ses premiers travaux géologiques sur les roches volcaniques d'Écosse sont publiés en 1820, sous le titre d'Essai géologique sur l'Écosse (Geological Essay of Scotland). En 1830, il s'installe à Paris, où il fait partie des fondateurs de la Société géologique de France, qu'il préside en 1835. En 1841, il se fixe à Vienne, d'où il entreprend trois voyages d'études successifs en Turquie. Ses travaux sur cette partie orientale de la Méditerranée sont résumés dans son ouvrage La Turquie d'Europe (1840). Quelques années plus tard, de retour à Vienne, il publie son Essai de carte géologique du globe terrestre (1845).

Ami Boué a non seulement apporté à la géologie des travaux fructueux, mais il a, de plus, par son esprit éclectique et par ses nombreux voyages, essayé de fonder et de maintenir des relations géologiques internationales et nationales.

—  Myriam COHEN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOUÉ AMI (1794-1881)  » est également traité dans :

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les premiers hommes fossiles »  : […] Malgré tout, certains de ces pionniers demeurent eux-mêmes sur la défensive, imprégnés par les idées d'une époque entièrement dominée par l'autorité de Georges Cuvier (1769-1832) qui avait, à diverses reprises, cru démontrer l'inexistence des hommes fossiles en faisant table rase des erreurs du passé. Tel fut le cas du baron Von Schlottheim, qui signala, en 1820, des os humains exhumés d'une grot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoanthropologie-paleontologie-humaine/#i_47051

SOCIÉTÉ GÉOLOGIQUE DE FRANCE

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 280 mots

Le 17 mars 1830 est fondée la Société géologique de France (S.G.F.), qui a pour objet « de concourir à l'avancement de la géologie en général et particulièrement de faire connaître le sol de la France tant en lui-même que dans ses rapports avec les arts industriels et l'agriculture ». Les instigateurs en sont Ami Boué et Constant Prévost, tous deux membres de la Société d'histoire naturelle de Par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societe-geologique-de-france/#i_47051

Pour citer l’article

Myriam COHEN, « BOUÉ AMI - (1794-1881) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ami-boue/